A l’étranger : Carlos Queiroz a retrouvé un banc pour la Coupe du Monde

Queiroz

Suite à des changements au sein de la Fédération Iranienne, Carlos Queiroz a été choisi pour diriger l’Iran lors de la prochaine Coupe du Monde.

Carlos Queiroz va reprendre du service. Sans contrat depuis son départ de l’équipe nationale égyptienne en avril dernier, l’ancien sélectionneur du Portugal vient tout juste de retrouver un projet. Selon l’Agence de Presse de la République islamique (IRNA), le Portugais va reprendre les rênes de l’Iran le temps de la prochaine Coupe du Monde.

Carlos Queiroz sera à la Coupe du Monde

Jamais deux sans trois. Déjà présent dans les rangs iraniens en 2014 puis en 2018, Carlos Queiroz va bel et bien diriger la sélection iranienne durant la prochaine Coupe du Monde. Malgré des performances plutôt très satisfaisantes ayant mené l’Iran à une qualification au Mondial, le Croate Dragan Skocic devrait en effet céder sa place au Portugais. Ce changement soudain s’explique notamment par le retour de Mehdi Taj à la présidence de la Fédération.

Une belle expérience en sélection

A 69 ans, Carlos Queiroz est l’un des techniciens les plus expérimentés dans le football de sélection. A la tête du Portugal entre 2008 et 2010, le natif du Mozambique a également dirigé les Emirats Arabes Unis, l’Arabie Saoudite, l’Afrique du Sud, ou plus récemment la Colombie et l’Egypte durant sa très longue carrière. L’ancien assistant de Sir Alex Ferguson à Manchester United a également eu une expérience significative de près de huit ans avec l’Iran, entre 2011 et 2019.

Le Portugais a ainsi déjà disputé deux Coupe du Monde avec l’équipe nationale iranienne. En 2014, il n’était pas parvenu à sortir d’une poule où évoluait notamment l’Argentine, finaliste de l’édition. Quatre ans plus tard, c’est dans le groupe du Portugal qu’était placé l’Iran. Les hommes de Carlos Queiroz avaient d’ailleurs réalisé un parcours honorable, en tenant en échec la Seleção après s’être imposé dix jours plus tôt face au Maroc. Cela n’avait cependant pas suffit pour obtenir une qualification au tour suivant.

Cette année, le Portugais pourra miser sur la forme de certains joueurs confirmés comme Mehdi Taremi ou Sardar Azmoun pour tenter de jouer les trouble-fêtes au sein d’un groupe composé de l’Angleterre, des Etats-Unis et du Pays de Galles.

Crédit photo : IconSport

Alex Félix

Passionné par l’équipe nationale portugaise et ses équipes jeunes, Alex Félix écrit sur le site Trivela.fr depuis le début de l’année 2022. Des U16 aux U21 en passant par la Youth League, la formation à la portugaise n’a pas de secret pour lui.

Laisser un commentaire