A l’étranger : Jürgen Klopp explique le succès des joueurs portugais

Klopp

La formation, le contexte social… l’entraîneur de Liverpool Jürgen Klopp est récemment revenu sur les clés du succès des joueurs portugais à l’étranger.

Un regard extérieur. Arrivé en Premier League en 2015, Jürgen Klopp a vu passer bon nombre de joueurs portugais sur les pelouses d’Angleterre. S’il ne compte que Diogo Jota et Fabio Carvalho parmi les siens, l’entraîneur allemand a pu observer à de multiples reprises les prouesses de Bernardo Silva, de Cristiano Ronaldo, de Ruben Dias ou encore de Bruno Fernandes dans l’élite du football anglais.

Une formation de qualité

Une position extérieure qui lui permet de se montrer particulièrement objectif au moment d’évoquer les raisons du succès des joueurs portugais, notamment à l’étranger. Dans une interview accordée à Football Talks, l’entraîneur des Reds de Liverpool a expliqué que selon lui, la réussite des Portugais venait principalement de l’éducation footballistique de ces derniers, avec notamment des formateurs de très grande qualité. “J’apprécie l’éducation au football de haut niveau. En règle générale, les joueurs portugais sont incroyablement bien formés et ils font une très bonne transition entre le football de jeunes et le football senior. Quand on pense à leurs meilleurs joueurs, avec Cristiano Ronaldo ou Bernardo Silva, on se rend compte que c’est un pays de football impressionnant”, a-t-il lancé.

Un contexte social important, selon Klopp

Ce n’est pas un secret : bon nombre de joueurs portugais désormais confirmés ont joué leurs premiers matchs dans les rues de leur quartier respectif avant de passer au football tel qu’on le connaît. Selon Jürgen Klopp, ce contexte social particulièrement présent au Portugal, qui incite les jeunes à jouer au football dans les rues, est également l’une des origines de la réussite des Portugais dans le monde du football. “Une fois je suis venu au Portugal et par curiosité, je suis allé voir l’endroit où Luis Figo a grandi. Entre les immeubles, dans un quartier modeste, il y avait un terrain de football à cinq contre cinq avec des lumières, pour que les enfants puissent jouer durant toute la nuit. En Allemagne, ça serait impossible de voir ça, les voisins ne le permettraient jamais à cause du bruit”, a enchaîné le champion d’Europe 2019.

S’il ne compte que deux joueurs portugais dans son effectif, Jürgen Klopp semble matérialiser de plus en plus cette admiration pour le football venu du Portugal. Ces derniers mois, l’entraîneur allemand à notamment œuvré pour recruter l’international U21 portugais Fabio Carvalho, mais également les ex-stars du FC Porto et du SL Benfica, Luis Diaz et Darwin Nunez. De quoi présager de nouveaux deals à l’avenir ?

Crédit photo : IconSport

Alex Ribeiro

Après des études en école de commerce, Alexandre Ribeiro a lancé le site Trivela.fr en 2019 et le dirige aujourd’hui aux côtés de ses collaborateurs. Passionné par le football portugais dans son ensemble, et notamment par l’équipe nationale portugaise, c’est avec toute son énergie et son implication qu’il fait vivre ce média de façon quotidienne.

Laisser un commentaire