Seleção : Panique à bord en défense centrale

Danilo Pereira Seleção

A à peine plus d’un mois du début de la Coupe du Monde, Fernando Santos doit faire face aux incertitudes concernant la défense centrale de la Seleção.

Bien malin qui devine le nom des deux joueurs qui formeront la charnière centrale de la Seleção le 24 novembre prochain, à l’occasion de l’entrée en lice du Portugal à la Coupe du Monde, face au Ghana. Si le sélectionneur portugais devrait à priori pouvoir compter sur la présence de Ruben Dias, qui enchaîne les titularisations avec Manchester City, le doute subsiste concernant le nom du second pilier de la charnière centrale portugaise.

Pepe et Danilo incertains

En effet, s’il s’agit de l’un des secteurs qui a été le moins travaillé par Fernando Santos ces derniers mois, c’est aussi celui qui engage actuellement le plus d’absents majeurs. Déjà forfait pour le dernier rassemblement international en date, Pepe souffre d’une entorse au genou qui l’empêche de défendre les couleurs du FC Porto depuis le 4 octobre dernier. La durée de l’indisponibilité du capitaine des Dragões se situe entre 4 et 6 semaines, ce qui pourrait donc entraîner son forfait pour la prochaine Coupe du Monde.

Le doute est aussi permis concernant Danilo Pereira, qui avait brillamment remplacé Pepe lors des dernières sorties de la Seleção. Ce dimanche, le joueur du Paris Saint-Germain est sorti sur blessure lors de la rencontre qui opposait son club à l’Olympique de Marseille. Victime d’une lésion aux ischios, l’ancien joueur du FC Porto devrait être absent pour une durée d’au moins trois semaines, selon les informations rapportées par le journal L’Equipe. Ainsi, il ne devrait pas retrouver les terrains avant l’annonce de l’annonce de la liste de Fernando Santos, prévue pour le début du mois prochain.

Des options alternatives ?

Face à ces deux grosses incertitudes, le sélectionneur portugais doit surement croiser les doigts, espérant la réception de bonnes nouvelles. Parce que le moins que l’on puisse dire, c’est que celui qu’on surnomme l’Ingénieur n’a franchement pas fait en sorte d’anticiper ce concours de circonstance au cours des derniers mois. Si la jeune génération de défenseurs centraux portugais, portée notamment par Tiago Djalo, David Carmo, Gonçalo Inacio, Diogo Leite ou encore Antonio Silva montre de belles choses en club, Fernando Santos s’est cependant refusé de lancer ces talents dans le grand bain avec la Seleção. A eux cinq, les jeunes défenseurs centraux cités ne comptent pas la moindre apparition sous le maillot portugais, ce qui pourrait se montrer problématique si le sélectionneur portugais venait à devoir compter sur eux durant la compétition.

La faute à Fernando Santos ?

Et pourtant, Fernando Santos avait l’occasion de se préparer à ce type d’éventualité le mois dernier, à l’occasion du dernier rassemblement avant la Coupe du Monde. Initialement convoqué, Pepe avait finalement dû manquer le rassemblement en raison d’un nouveau problème physique, qui aurait dû occasionner la convocation d’un autre défenseur central. Au lieu de cela, le sélectionneur portugais a préféré se contenter du duo Ruben DiasDanilo Pereira, avec la seule option Tiago Djalo en doublure. Et lorsque Danilo Pereira a été contraint de sortir du terrain à cinq minutes du terme de la partie qui opposait la Seleção à la République Tchèque, l’Ingénieur a préféré faire redescendre le milieu de terrain João Palhinha dans l’axe de la défense plutôt que d’offrir une première apparition internationale à Tiago Djalo, malgré un score très largement favorable (0-4).

Après la rencontre, Fernando Santos a même déclaré avoir « oublié » la présence de Tiago Djalo sur son banc, au moment de chercher une alternative à la sortie de Danilo Pereira. Une déclaration lunaire, qui prouve une fois de plus le manque d’intérêt du sélectionneur portugais pour les autres profils qu’il a à sa disposition. Cependant, le sélectionneur en poste depuis 2014 pourrait bien être forcé de devoir changer de stratégie et de commencer à s’intéresser à des solutions alternatives, alors que Pepe et Danilo Pereira sont encore très loin d’être prêts pour disputer une telle compétition.

Crédit photo : IconSport

Laisser un commentaire