Seleção : Fernando Santos évoque la situation de Cristiano Ronaldo

Cristiano Ronaldo

Capitaine de la Seleção, Cristiano Ronaldo devrait conserver son statut de titulaire indiscutable malgré son début de saison compliqué à Manchester United.

Cela ne fait plus l’ombre d’un doute : Cristiano Ronaldo sera, une fois de plus, un élément incontournable de la Seleção lors de la prochaine Coupe du Monde. De retour au premier plan depuis quelques rencontres, après avoir notamment connu une sanction de la part de son club, le joueur de Manchester United semble retrouver petit à petit toutes ses sensations, ce qui devrait lui assurer une place de titulaire à la pointe de l’attaque portugaise.

Des mois difficiles pour Cristiano Ronaldo

Au cours d’un été très largement perturbé par des soucis personnels et des envies de départ, le meilleur buteur de l’histoire du football a dû effectuer une majeure partie de la préparation d’avant-saison à l’écart du reste du groupe mancunien. Une situation qui n’a, forcément, pas favorisé son intégration au projet du nouvel entraîneur de Manchester United, Erik ten Hag. Auteur d’un début de saison mitigé, l’entraîneur néerlandais s’est montré relativement exigeant avec son numéro 7, qu’il n’a pas hésité à cantonner à un rôle de remplaçant que ce dernier n’a que très peu connu au cours de son immense carrière.

Et le 19 octobre dernier, alors que Manchester United recevait Tottenham pour le compte de la neuvième journée de championnat, Cristiano Ronaldo, laissé sur le banc, a effectué un geste fort afin de marquer le coup et exprimer très clairement son mécontentement. Si son équipe était en passe de renouer avec la victoire, CR7 a quitté le banc des remplaçants pour rejoindre les vestiaires avant le coup de sifflet final, ce qui n’a pas manqué de faire réagir la presse anglaise, mais également la direction mancunienne.

Suite à cet épisode, Cristiano Ronaldo a été sanctionné par son club. Le Portugais a ainsi dû se contenter de séances d’entraînement individuelles, à l’écart du groupe, pour une durée de plusieurs jours. Le natif de Funchal a également été contraint de manquer le déplacement à Chelsea, particulièrement important dans la course à l’Europe. Une situation qui a, sur le coup, inquiété Fernando Santos, selon les propres dires du sélectionneur portugais. « Il y a eu un moment où j’étais inquiet, c’est quand j’ai vu qu’il ne s’entraînait pas avec le reste de l’équipe. C’est compliqué de convoquer un joueur qui s’entraîne seul. J’ai besoin qu’il ait le rythme compétitif de l’entraînement et l’adrénaline du match. On pouvait aussi se poser la question du manque de rythme en raison de son faible temps de jeu, mais cette question se pose de moins en moins », a déclaré Fernando Santos au sujet de son capitaine.

Tout va mieux pour CR7

Depuis son retour au premier plan, tout semble aller mieux pour Cristiano Ronaldo. En effet, le Portugais a disputé les trois derniers matchs de Manchester United dans leur intégralité, réussissant même à marquer un but et à délivrer une passe décisive sur la période. Encore loin du niveau qu’il possédait durant ses plus belles années, le quintuple Ballon d’Or a tout de même retrouvé une certaine importance dans le onze d’Erik ten Hag, qui semble désormais compter sur lui parmi ses premiers choix.

Et l’entraîneur néerlandais n’aurait que très peu de raisons de changer cela. En effet, depuis le retour de Cristiano Ronaldo en tant que titulaire, Manchester United est parvenu à enchaîner trois succès de rang. Le match à venir, ce dimanche face à Aston Villa, pourrait représenter une nouvelle occasion pour le Portugais de prouver qu’il est bel et bien de retour, à quelques semaines du début de la Coupe du Monde.

Une place garantie aux avant-postes ?

Le récent retour de Cristiano Ronaldo sur le devant de la scène devrait donc inévitablement lui permettre de conserver sa place dans le onze de départ de Fernando Santos. Si cela s’explique notamment par la capacité du buteur portugais à se montrer décisif à n’importe quel moment d’une rencontre, c’est aussi parce que CR7 est devenu, ces derniers mois, la seule option exploitée par le sélectionneur portugais aux avant-postes.

Sur les dix derniers matchs de la Seleção, Cristiano Ronaldo en a effectué huit dans leur totalité à la pointe de l’attaque portugaise, laissant André Silva s’exprimer à deux reprises, face à l’Espagne et à la Suisse en juin dernier. Disposant d’un faible temps de jeu en sélection, l’attaquant du RB Leizpig ne semble même plus faire partie des premiers choix de Fernando Santos, qui avait décidé de ne pas le convoquer lors du dernier rassemblement international.

A la place, le sélectionneur portugais avait opté pour le jeune Gonçalo Ramos, particulièrement efficace avec le SL Benfica en ce début de saison. Cependant, le natif d’Olhão n’avait pas non plus été sollicité par Fernando Santos, et ne peut donc représenter, à ce jour, une alternative crédible à la présence du meilleur buteur de l’histoire de la Seleção sur le terrain. Egalement pré-convoqués par Fernando Santos, Beto et Vitinha ne disposent, quant à eux, d’aucune convocation en Seleção jusqu’à présent, ce qui devrait donc limiter leurs chances de participer à la prochaine échéance internationale.

Pour ce qui sera très probablement sa dernière Coupe du Monde, Cristiano Ronaldo devrait donc sans aucune doute représenter, une fois de plus, l’arme offensive numéro une du Portugal. Les cartes sont désormais entre ses mains ; à lui d’écrire encore un peu plus l’histoire.

Crédit photo : IconSport

Laisser un commentaire