Cristiano Ronaldo : Les confidences sur la mort de son fils

Ronaldo Gerogina

Dans l’interview explosive livrée récemment au journaliste Piers Morgan, Cristiano Ronaldo s’est exprimé pour la première fois sur la mort de son nouveau-né en avril dernier. 

La nouvelle avait provoqué l’émotion de l’ensemble du monde du football. Le 18 avril dernier, fans et détracteurs de Cristiano Ronaldo s’étaient unis pour soutenir le quintuple Ballon d’Or et sa famille, suite à la mort du nouveau-né Angel. En effet, le joueur de 37 ans et sa compagne Georgina Rodriguez avaient publié un communiqué pour annoncer la naissance de leur fille Bella, ainsi que le décès de son frère jumeau. Pour la première fois depuis ce tragique épisode, le Portugais s’est confié sur ce sujet au journaliste Piers Morgan.

« Le moment le plus difficile de ma vie », se souvient Cristiano Ronaldo

S’il laisse supposer qu’il est, petit à petit, parvenu à aller de l’avant, Cristiano Ronaldo se souvient de cette étape douloureuse comme étant la plus difficile qu’il a eu à traverser durant sa vie. « C’est sans doute le pire moment que j’ai vécu dans ma vie depuis la mort de mon père, a-t-il lancé. Quand vous avez un enfant, vous vous attendez à ce que tout soit normal et quand il y a un problème, c’est très difficile. Georgina et moi avons eu des moments difficiles. C’était très compliqué de comprendre ce qui se passait à cette période de ma vie. Ce fut probablement la période la plus difficile de ma vie. »

Après ce passage particulièrement compliqué, Cristiano Ronaldo avait reçu de nombreux soutiens, et notamment celui d’Anfield, lors du match qui opposait Manchester United à Liverpool quelques heures après l’annonce de la nouvelle. A la septième minute de la rencontre, les 54 000 personnes présentes au stade ce jour-là s’étaient levées comme un seul homme pour applaudir le quintuple Ballon d’Or, malgré la rivalité qui existe entre les deux équipes.

« Je leur parle tout le temps, ils sont avec moi »

Sept mois plus tard Cristiano Ronaldo n’a pas tiré un trait sur celui qui aurait dû s’appeler Angel. Bien au contraire. Toujours au micro de Piers Morgan, le capitaine de la Seleção a déclaré qu’il avait conservé les cendres du nouveau-né auprès de celles de son père, décédé il y a plus de 17 ans. Le Portugais a même avoué qu’il se confiait très régulièrement à ses deux êtres chers. « Je leur parle tout le temps, ils sont avec moi. Ils m’aident à être un homme meilleur, une meilleure personne, un meilleur père. C’est quelque chose dont je suis vraiment fier », a-t-il déclaré.

Crédit photo : IconSport

Laisser un commentaire