Liga Bwin : Gil Vicente tient son nouvel entraîneur

Alors qu’il reste sur une très mauvaise série en championnat, le club de Gil Vicente vient de nommer Daniel Sousa au poste d’entraîneur.

C’est à Daniel Sousa qu’a été confiée la mission de redresser la barre. Seizième du championnat après treize journées, avec seulement deux petites victoires à son compteur, le club de Gil Vicente n’a plus tellement le droit à l’erreur s’il souhaite conserver son statut dans l’élite sur la deuxième partie de saison. Pour ce challenge aussi compliqué qu’excitant, le club basé à Barcelos a décidé de faire confiance à cet entraîneur de 38 ans, encore inexpérimenté dans cette nouvelle fonction.

Daniel Sousa, adjoint historique d’André Villas-Boas

C’est un choix surprenant qu’a réalisé la direction de Gil Vicente. Alors que l’ancien entraîneur du club, Ricardo Soares, était la priorité pour un retour aux sources, les Gilistas se sont finalement tournés vers Daniel Sousa. Connu principalement pour avoir longtemps été l’entraîneur adjoint d’André Villas-Boas, le Portugais a donc exercé cette fonction à l’Academica, au FC Porto, à Cheslea, à Tottenham, au Zenit, au Shanghai SIPG et à l’Olympique de Marseille. Depuis le retrait de son mentor, l’entraîneur de 38 ans a pris la décision de débuter une nouvelle histoire en tant qu’entraîneur principal, et c’est donc au Gil Vicente qu’il pourra en écrire les premières pages.

Gil Vicente est au plus bas

Et si cela peut paraître du luxe de débuter en première division, reprendre Gil Vicente à l’heure actuelle ne semble pas être un cadeau. L’équipe de Barcelos s’est, en effet, inclinée lors de ses six dernières rencontres de championnat et siège actuellement au seizième rang du classement. Pour l’heure, les Gilistas sont barragistes, ce qui reste très loin des objectifs du club, auteur d’une sublime campagne la saison passée en championnat. Reste à savoir si l’inexpérimenté Daniel Sousa a déjà les épaules pour relever cet immense défi.

Crédit photo : Gil Vicente FC

1 thought on “Liga Bwin : Gil Vicente tient son nouvel entraîneur

  1. Inexpérimenté ? Faut bien qu’il commence un jour et quelque part… et je préfère les coach qui ont appris le métier d’entraîneurs dès leur plus jeunes âge (comme son mentor AVB et plein d’autres), que les ex footballeur reconvertit entraîneur.

Laisser un commentaire