Seleção – Coupe du Monde 2022 : Quel rôle pour João Félix ?

João Félix

Auteur d’un début de saison très mitigé avec son club, João Félix a tout de même été convoqué par Fernando Santos pour participer à la Coupe du Monde 2022.

Il fait partie des nombreux cas qui posent question en Seleção. Si le talent incontestable qu’il possède lui a valu une nouvelle convocation pour ce qui sera la première Coupe du Monde de sa jeune carrière, João Félix n’a, semble-t-il, pas encore trouvé sa place en équipe nationale. A tel point qu’il semble, à ce jour, difficile d’imaginer Fernando Santos en faire l’un de ses premiers choix.

Fernando Santos a apporté son soutien à João Félix

Avec seulement cinq petites titularisations en Liga cette saison, João Félix est loin de faire partie des internationaux portugais les plus en vus du moment. Ces dernières semaines, le jeune attaquant a même fait l’objet de multiples débats concernant sa participation ou non à la plus prestigieuse des compétitions internationales. Mais en bon chef de tribu, le sélectionneur portugais Fernando Santos a su calmer le jeu concernant son jeune joueur, laissant entendre, quelques jours avant l’annonce définitive de sa liste, que João Félix en ferait partie. « Même s’il joue moins, il s’entraîne avec l’équipe et a le rythme compétitif de l’entraînement », avait lancé le sélectionneur au sujet du numéro 7 de l’Atlético de Madrid.

En privilégiant João Félix à d’autres joueurs offensifs comme Gonçalo Guedes, Daniel Podence ou encore Francisco Trincão, Fernando Santos a témoigné une certaine confiance envers son jeune joueur. Une confiance qui n’a, pour le moment, pas toujours été visible depuis les débuts du Golden Boy 2019 en Seleção.

Des difficultés en équipe nationale

Pour l’heure, il est difficile de sortir un match-référence parmi les 23 que João Félix a disputé sous le maillot de l’équipe nationale portugaise. Celui qui portera le numéro 11 de la Seleção lors de la prochaine Coupe du Monde n’a, pour le moment, jamais vraiment donné satisfaction à son sélectionneur. Une situation qui s’explique notamment par les blessures à répétition du jeune joueur offensif. Au mois de juin dernier, une blessure musculaire l’a empêché de disputer les premiers matchs de la Ligue des Nations, quelques mois après avoir manqué une partie de la phase de qualification pour la Coupe du Monde suite à une fracture de la cheville. Des soucis physiques qui arrivent généralement au pire moment pour le joueur et qui empêchent le sélectionneur portugais de pouvoir donner une continuité à João Félix sous le maillot de la Seleção.

Et lorsqu’il est disponible, ce dernier est loin de faire partie des premiers choix du sélectionneur. Sur ses cinq dernières apparitions en équipe nationale, João Félix n’a passé qu’une petite quarantaine de minutes sur les prés. Quelques mois plus tôt, à l’Euro 2020, le Portugais n’a été lancé que 34 minutes sur les quatre rencontres disputées par la Seleção durant la compétition. Un temps de jeu famélique, expliqué notamment par les difficultés qu’éprouve son sélectionneur à lui trouver une place dans le onze de départ.

Un problème tactique pour João Félix ?

Ailier gauche, ailier droit, second avant-centre, meneur de jeu : voici les différents postes auxquels João Félix a été testé en Seleção. Réputé pour être plutôt polyvalent, le joueur de l’Atlético de Madrid a toujours assumé sa préférence pour un poste de second attaquant qui lui avait notamment permis de se révéler au monde entier sous les couleurs du Benfica. Cependant, dans les différents schémas de jeu dernièrement privilégiés par Fernando Santos, à savoir le 4-3-3 et le 4-1-4-1, aucun joueur n’occupe la position tant appréciée par le natif de Viseu.

Moins à son aise dans le couloir, c’est à priori dans cette position d’ailier gauche que João Félix devrait évoluer si Fernando Santos venait à faire appel à ses qualités. Un poste excentré auquel le Milanais Rafael Leão excelle depuis plusieurs mois avec son club. Face à l’absence de Diogo Jota, habituel occupant du couloir gauche portugais, c’est donc le joueur de l’AC Milan qui devrait débuter la compétition en tant que titulaire à ce poste. A l’image d’un Ricardo Horta, également capable de se montrer performant sur l’aile gauche, João Félix devrait donc à priori se contenter des miettes dans un rôle peu adapté à ses qualités.

Un passage à deux attaquants évoqué ?

Pour João Félix, le salut pourrait donc passer par un changement de système de jeu. En effet, un passage à deux attaquants, récemment évoqué par plusieurs médias portugais, serait potentiellement la meilleure option pour voir le joueur de l’Atlético de Madrid exprimer son plein potentiel en sélection nationale. Et si on se fie à la liste récemment dévoilée par Fernando Santos, le changement de système n’est pas à exclure.

En effet, pour l’une des premières fois depuis sa prise de poste, le sélectionneur a convoqué deux avant-centres, à savoir Gonçalo Ramos et André Silva, en plus de son capitaine Cristiano Ronaldo. D’après cette surprenante volonté de convoquer davantage de joueurs axiaux, le passage au 4-4-2 est une possibilité qui a été évoquée par bon nombre d’observateurs de l’équipe nationale portugaise. Le match de préparation à venir face au Nigéria, ce jeudi soir, pourrait donner quelques indications sur cette hypothèse, et venir éclaircir les doutes concernant l’importance relative de João Félix dans l’effectif portugais pour la Coupe du Monde.

Crédit photo : IconSport

1 thought on “Seleção – Coupe du Monde 2022 : Quel rôle pour João Félix ?

Laisser un commentaire