Seleção : Cinq Portugais sont sous le coup d’une suspension

Seleção

Cinq joueurs portugais sont actuellement sous la menace d’une suspension pour d’éventuels quarts de finale s’ils venaient à prendre un carton jaune contre la Suisse.

Un problème supplémentaire pour Fernando Santos. Alors que les cartons jaunes ne seront remis à zéro qu’à partir des quarts de finale, cinq de ses joueurs seront toujours sous le coup d’une suspension lors du prochain match. En d’autres termes, si l’un de ces cinq membres de la Seleção venait à écoper d’un carton jaune contre la Suisse, il serait automatiquement privé d’un éventuel quart de finale de Coupe du Monde.

Cinq joueurs de la Seleção sous la menace

Du début de la phase de poules jusqu’aux huitièmes de finale, deux cartons jaunes suffisent à un joueur pour être sanctionné d’une suspension d’une rencontre. Une règle relativement stricte, à laquelle plusieurs joueurs portugais devront faire particulièrement attention lors des huitièmes de finale à venir contre la Suisse. C’est le cas de Bruno Fernandes, Ruben Neves, João Félix et Ruben Dias. A noter que Danilo Pereira, qui sera très probablement forfait pour la rencontre à venir en raison d’une blessure aux côtes, est également concerné par une éventuelle suspension. Côté Suisse, pas moins de sept joueurs seront également sous cette menace.

Fernando Santos ne devrait pas en tenir compte

Et si le sélectionneur portugais avait pris le soin de laisser quatre de ces cinq joueurs au repos lors du précédent match contre la Corée du Sud, ce paramètre ne devrait pas entrer en considération pour la prochaine rencontre. S’agissant d’un match à élimination direct, le premier de la compétition dans ce format, Fernando Santos devrait aligner le meilleur onze à ses yeux. Les joueurs, quant à eux, devront garder cette information en tête au moment de disputer cette rencontre, qui pourrait leur donner accès aux quarts de finale de la compétition. A noter que si le Portugal venait à s’imposer ce mardi, face à la Suisse, sans que les Portugais concernés ne soient sanctionnés par l’arbitre, ces derniers verraient la menace s’effacer dès le tour suivant.

Crédit photo : IconSport

Laisser un commentaire