Seleção : Cristiano Ronaldo sur le banc, Fernando Santos explique son choix

Ronaldo

Ce mardi soir, Cristiano Ronaldo a débuté la rencontre entre le Portugal et la Suisse sur le banc des remplaçants, à la surprise générale. 

C’est un coup de poker qu’a tenté Fernando Santos. Réputé pour être plutôt conservateur, le sélectionneur portugais a pris le risque de changer ses plans à l’aube du huitième de finale de Coupe du Monde, qui opposait son équipe à la Suisse ce mardi soir. Après avoir titularisé Cristiano Ronaldo sur les trois premières rencontres de la compétition, Fernando Santos a décidé d’opter pour Gonçalo Ramos pour ce premier match à élimination direct.

Un choix surprenant ?

Si au Portugal, pas moins de 70% des lecteurs d’A Bola espéraient un tel choix de la part du sélectionneur portugais, c’était tout de même une immense surprise que de voir Cristiano Ronaldo débuter un match si important sur le banc. Après un début de compétition peu convaincant et une attitude qui laisse parfois à désirer, le capitaine historique de la Seleção a ainsi été rétrogradé pour laisser sa place au jeune avant-centre du Benfica, qui disputait donc sa toute première rencontre en tant que titulaire en équipe nationale. Et le natif d’Olhão a donné raison à Fernando Santos. Auteur de trois buts et d’une passe décisive lors de la victoire des siens contre la Suisse (6-1), Gonçalo Ramos a logiquement été élu homme du match.

« Un choix stratégique », selon Fernando Santos

Des doutes subsistent alors sur les raisons qui ont poussé le sélectionneur portugais à se passer du meilleur buteur de l’histoire du pays pour débuter cette rencontre. Si les performances du quintuple Ballon d’Or sont légèrement en-dessous des attentes du grand public, bon nombre d’observateurs n’ont pas manqué de rappeler les quelques différends qu’il y a pu y avoir ces derniers jours entre les deux hommes. En effet, Fernando Santos a récemment déclaré en conférence de presse qu’il n’avait pas été satisfait du comportement de son joueur au moment de sa sortie du terrain lors du dernier match, contre la Corée du Sud.

Pour autant, le sélectionneur a précisé qu’il s’agissait bien d’un coup tactique qu’il a décidé de réaliser ce mardi soir, en préparation du huitième de finale contre la Suisse. « C’est un choix stratégique », a-t-il lancé à la presse avant d’ajouter : « Ce sont des joueurs différents. J’ai également lancé Diogo Dalot et Raphaël Guerreiro, alors que João Cancelo est un joueur fabuleux. J’ai estimé que c’était ce dont nous avions besoin pour affronter cet adversaire« , s’est-il justifié.

Pas de problème entre Fernando Santos et Cristiano Ronaldo

Quid du reste de la compétition ? Avec son triplé, Gonçalo Ramos pourrait potentiellement avoir gagné sa place pour le prochain match, qui aura lieu ce samedi contre le Maroc. Une situation qui laisserait probablement Cristiano Ronaldo une fois de plus sur le banc des remplaçants. Si cela pourrait perturber les relations actuelles entre le capitaine de la Seleção et son sélectionneur, ce dernier a précisé qu’il n’y avait actuellement aucun souci entre les deux « amis ». « Il n’y a aucun problème entre Fernando Santos et le capitaine de la Seleção, nous sommes amis depuis de longues années. Ces choses-là ne nous affectent pas. Je l’ai déjà dit, tout est réglé. Ce soir il a montré l’exemple, comme un grand capitaine », a déclaré Fernando Santos.

Crédit photo : IconSport

Laisser un commentaire