Seleção : Gonçalo Ramos affole les compteurs

Gonçalo Ramos

Ce mardi soir, Gonçalo Ramos a démontré tout son talent en inscrivant le premier triplé de cette Coupe du Monde 2022, pour sa première titularisation en Seleção.

Ce mercredi matin, la planète football n’a qu’un seul nom à la bouche : celui de Gonçalo Ramos. Appelé en Seleção pour la seconde fois de sa carrière à l’occasion de cette Coupe du Monde, l’attaquant du SL Benfica n’a pas besoin d’un quelconque temps d’adaptation pour briller sur la scène internationale. Ce mardi soir, le natif d’Olhão, dans le sud du Portugal, a inscrit un triplé en huitièmes de finale de la compétition.

Un triplé pour Gonçalo Ramos

Que rêver de mieux ? Lancé en tant que titulaire à la surprise générale, suite à la décision de Fernando Santos de laisser Cristiano Ronaldo débuter sur le banc ce mardi, Gonçalo Ramos a frappé un grand coup. Auteur d’un sublime but du pied gauche pour sa première situation dangereuse dans le camp adverse, l’attaquant du Benfica a ainsi ouvert le score et lancé son équipe sur de bons rails pour obtenir la qualification souhaitée. Suite à ce premier missile envoyé dans les buts suisses, le Portugais a aggravé le score par deux fois, et s’est même permis une belle passe décisive sur le but de Raphaël Guerreiro en seconde période.

Avec une prestation aussi aboutie, il était difficile d’attribuer le titre d’homme du match à un autre joueur qu’à celui qui connaissait, ce mardi soir, sa toute première titularisation en Seleção.

En effet, l’histoire de Gonçalo Ramos avec l’équipe nationale portugaise est, pour l’heure, particulièrement courte. Appelé en renfort lors du précédent rassemblement, afin de pallier le forfait de son coéquipier en club Rafa Silva, le jeune buteur de 21 ans n’en est qu’à son deuxième stage avec l’équipe principale portugaise. Et pour le moment, les chiffres de celui qu’on surnomme le « sorcier » donnent raison au sélectionneur portugais. En quatre apparitions, Gonçalo Ramos a marqué autant de buts et délivré deux passes décisives. Le joueur du Benfica est donc directement impliqué sur six buts durant les 107 petites minutes passées sur les prés en Seleção, soit un but toutes les 18 minutes. Impressionnant.

Des maux de tête pour Fernando Santos

S’il a qualifié son choix de « choix stratégique », en relation aux différents profils présents dans sa liste, beaucoup d’observateurs ont pu considérer la mise sur le banc de Cristiano Ronaldo comme une sanction infligée au capitaine, après son attitude face à la Corée du Sud. Quoi qu’il en soit, il semble désormais difficile pour Fernando Santos de ne pas donner de la continuité à Gonçalo Ramos, devenu ce mardi soir, le meilleur buteur portugais sur l’édition en cours. Au-delà des buts marqués par la pépite du Benfica, c’est toute l’animation offensive du Portugal qui a rayonné, comme en témoigne notamment la prestation remarquée de João Félix. Reste à savoir comment Fernando Santos gèrera la présence de son capitaine historique, face à l’éclosion de ce jeune buteur si prometteur.

Crédit photo : IconSport

1 thought on “Seleção : Gonçalo Ramos affole les compteurs

Laisser un commentaire