Six entraîneurs portugais ciblés pour remplacer Fernando Santos

José Mourinho - Santos

D’après les informations de Record, une première liste de six entraîneurs aurait été établie par la Fédération Portugaise de Football pour remplacer l’actuel sélectionneur Fernando Santos.

Qui prendra la tête de l’équipe nationale portugaise ? Après une Coupe du Monde décevante, ponctuée par une élimination en quarts de finale face au Maroc (1-0), la Fédération Portugaise de Football envisage de mettre un terme à sa collaboration avec Fernando Santos. Et si on en croit les informations révélées par Record, la plus haute instance du football portugais aurait établi une liste de six profils susceptibles de prendre la succession de l’Ingénieur.

José Mourinho, la priorité ?

C’est un fantasme de longue date du président de la FPF, Fernando Gomes. Actuellement sous contrat avec l’AS Roma, José Mourinho serait la priorité des dirigeants portugais pour reprendre en main l’équipe nationale. Par le passé, le Special One avait déjà été contacté pour un poste similaire, qu’il avait dû refuser alors qu’il appartenait au Real Madrid.

Le dossier s’annonce complexe. En effet, José Mourinho dispose d’un an et demi de contrat avec le club de la capitale italienne et n’envisagerait ni départ en cours de saison, ni un deuxième poste. La situation pourrait cependant se décanter au mois de juin prochain : la FPF devrait alors pouvoir trouver un arrangement avec le club italien pour libérer le Mou’ de sa dernière année de contrat. D’ici-là, la Fédération Portugaise de Football prendrait un autre sélectionneur pour une durée de six mois. Le nom de Rui Jorge, actuel sélectionneur de l’équipe nationale U21, serait la principale piste pour cette fonction de courte durée.

Rui Jorge, l’option interne

S’il a été évoqué pour un poste de sélectionneur intérimaire, Rui Jorge pourrait également prendre en main l’équipe nationale pour du long terme. En poste chez les U21 depuis maintenant plus de dix ans, le natif de Vila Nova de Gaia est considéré comme une valeur sûre par la Fédération Portugaise de Football, et pourrait en profiter pour atteindre le plus haut niveau du football national. A 49 ans, le sélectionneur portugais n’a pas gagné le moindre titre avec les Espoirs, mais peut se targuer d’avoir atteint la finale du championnat d’Europe à deux reprises par le passé (2015 et 2021). Un bagage suffisant pour passer un nouveau palier ?

Abel Ferreira, bientôt sélectionneur ?

Abel Ferreira est également un nom qui serait évoqué dans les rangs de la Fédération Portugaise de Football. Connaissant un succès remarquable au Brésil sous les couleurs de Palmeiras, l’entraîneur portugais a notamment fait l’objet de diverses rumeurs pour prendre la succession de Tite au sein de l’équipe nationale brésilienne. S’il n’est finalement pas la priorité de la fédération locale, l’ancien entraîneur du SC Braga pourrait découvrir la fonction de sélectionneur au Portugal pour succéder à Fernando Santos. Le natif de Penafiel est cependant sous contrat jusqu’en décembre 2024 avec Palmeiras, ce qui ne devrait pas arranger les affaires de la FPF.

Jorge Jesus, intéressé par la Seleção ?

Si tout se passe bien pour lui du côté de Fenerbahçe, Jorge Jesus pourrait céder à l’appel de la Seleção pour remplacer Fernando Santos. Actuel leader du championnat turc, l’entraîneur portugais serait également ciblé par la Fédération Portugaise de Football pour reprendre le poste de sélectionneur du Portugal. En mars dernier, le Portugais de 68 ans avait cependant laissé entendre que s’il aimerait potentiellement rejoindre la Seleção à l’avenir, sa priorité restait, pour le moment, d’entraîner un club. « Je vais continuer à travailler dans les clubs. A l’avenir, ça pourrait m’intéresser, mais il y a peu d’équipes nationales où j’aimerais travailler », avait-il lancé. Est-ce qu’un appel de l’équipe nationale de son propre pays pourrait lui faire changer d’avis ?

Deux anciens de Ligue 1 pistés ?

Dans son édition du jour, Record évoque également les noms de Leonardo Jardim et d’André Villas-Boas. Alors que le premier est sous contrat avec Al Ahli aux Emirats Arabes Unis, ce qui complique d’éventuelles négociations, le second est actuellement sans club. Pour autant, « AVB » ne semble pas disposé à prendre un poste de sélectionneur dans les prochaines semaines. En effet, ce dernier envisage davantage de prendre la succession de Jorge Nuno Pinto da Costa à la présidence de son club de cœur, le FC Porto.

Crédit photo : IconSport

Laisser un commentaire