Liga 3 : La mission promotion est lancée

Os Belenenses

Après une première phrase riche en rebondissements, les quatre meilleures équipes des deux séries de Liga 3 se retrouvent pour tenter d’accrocher la montée en deuxième division portugaise.

Tout reste à faire. Alors que la fin de saison approche à grands pas, les équipes de Liga 3 les plus méritantes vont désormais devoir redoubler d’efforts pour atteindre l’objectif suprême. Une nouvelle étape qui s’annonce haletante, avec une belle opposition entre différents projets fructueux.

Des surprises parmi les huit qualifiés

C’est au terme d’une phase principale très disputée et riche en émotions que les meilleures formations de Liga 3 se retrouvent désormais. Si certaines équipes comme le FC Felgueiras, l’União de Leiria, le FC Alverca ou encore le SC Braga B ont su confirmer les bons présages de la saison dernière en réitérant leur passage vers la phase suivante, d’autres ne sont pas parvenus à atteindre ce premier objectif. C’est le cas du FC Vitoria, qui figurait pourtant parmi les favoris pour la montée en II Liga lors de la saison précédente et qui n’a pas eu les ressources pour accrocher le wagon de tête. Os Sadinos vont d’ailleurs devoir lutter pour sauver leur tête au cours des prochaines semaines à l’occasion de la délicate phase de relégation.

Et alors que ce monument du football portugais se bat pour sa survie en Liga 3, d’autres clubs moins prestigieux ont su profiter de ce type de déconvenue pour jouer les troubles fêtes en prenant part à la phase d’accession. C’est le cas du promu, le FC Länk Vilaverdense, mené par le métronome André Simões, ou encore du collectif bien huilé de l’AD Sanjoanense, sans oublier le FC Amora qui a terminé en tête de sa série. Des résultats finaux insoupçonnés s’expliquant par une concurrence accrue, marquée par l’arrivée de formations totalement décomplexées proposant des confrontations directes d’un niveau très compétitif.

Une phase d’accession de la Liga 3 ouverte

La première phase étant désormais terminée, les différents acteurs de cette course à la montée en II Liga sont d’ores et déjà focalisés sur la suite de l’aventure. Il y a quelques semaines, le tirage au sort a divisé les huit équipes encore en lice en deux poules distinctes : le FC Amora, Os Belenenses, le FC Länk Vilaverdense et l’AD Sanjoanense composent un groupe, tandis que le FC Alverca, le FC Felgueiras, l’União de Leiria et le SC Braga B occupent l’autre. Les premiers de chaque groupe seront ainsi qualifiés pour participer à la II Liga la saison prochain. Pour les seconds classés, le chemin reste sinueux : ils devront s’affronter au cours d’un match aller-retour et le vainqueur de la double-confrontation sera ensuite opposé à l’équipe classée à la seizième place de la II Liga afin d’espérer obtenir le précieux ticket pour la division supérieure.

Pour l’heure, après deux journées disputées au sein de la phase d’accession, les jeux restent ouverts. Le préparateur physique du FC Länk Vilaverdense, Nordine Benbelaïd, s’est d’ailleurs confié à ce sujet en exclusivité pour Trivela : “Pour l’instant, il est difficile de tirer des conclusions et de savoir s’il y a des favoris ou non. Je pense que le niveau est homogène entre toutes les équipes. On a débuté par une défaite lors de la première journée contre Os Belenenses, mais le match a été assez équilibré avec autant d’opportunités entre les deux équipes.” Des propos qui soulignent le niveau global des écuries en lice pour accrocher cette précieuse montée.

Et si après deux journées, Os Belenenses et le FC Felgueiras se démarquent légèrement en figurant en tête de leur groupe respectif, la mission est encore loin d’être accomplie pour ces deux formations. A l’image de la première phase du championnat, la course à la montée s’annonce riche en rebondissements.

Crédit photo : IconSport

Laisser un commentaire