Seleção : Comment vivre sans l’indéboulonnable Pepe ?

Durant les prochains jours, le Portugal aura fort à faire face à la France et la Croatie. Pour ces deux chocs, Fernando Santos devra jouer sans Pepe, actuellement blessé.

Il est, pour beaucoup, l’homme fort de l’inoubliable succès Portugal à l’Euro 2016. International portugais depuis plus de treize saisons, Pepe s’est, au fil des années, affirmé comme l’un des cadres de cette Seleção. Et s’il a récemment déclaré vouloir jouer encore plusieurs années au très haut niveau, celui qui fêtera ses 38 ans en février prochain souffre actuellement d’une blessure au pied gauche, et est indisponible pour participer aux deux rencontres que va disputer la Seleção dans les prochains jours, contre la France et la Croatie. Alors, doit-on vraiment s’inquiéter de l’absence de Pepe ?

A priori, pas tellement. En l’absence de Pepe, c’est très probablement le Lillois José Fonte qui devrait former la charnière centrale aux côtés de Ruben Dias. Et si ce dernier a indéniablement créé des automatismes avec le stoppeur de Porto ces derniers mois, il a également montré tout autant de solidité lorsqu’il a été aligné avec José Fonte sous le maillot de la Seleção.

Ruben Dias – José Fonte, ça donne quoi ?

La paire Ruben DiasJosé Fonte n’est, finalement, pas si inédite que ça. On est le 25 mai 2018, à l’occasion d’un match de préparation à la Coupe du Monde 2018 contre la Tunisie, lorsque le défenseur central Ruben Dias, qui vit, ce soir-là, sa première titularisation en Seleção, joue pour la première fois aux côtés de José Fonte. Remplaçant au coup d’envoi, ce dernier entre en jeu à la 63e minute, alors que son équipe mène 2-1 et s’apprête à défendre sur un coup franc bien placé. Manque de chance, l’action termine au fond des filets portugais, et amorce l’association Dias Fonte de la pire des manières.

Quelques mois plus tard, alors que Ruben Dias s’est tranquillement imposé comme un titulaire en puissance en Seleção, Fernando Santos est contraint de se passer de Pepe pour le troisième match de la première phase de la Ligue des Nations, contre l’Italie. Par la force des choses, José Fonte est alors aligné, et livre une prestation solide aux côtés de son jeune compatriote, en annihilant systématiquement les assauts des Ciro Immobile, Lorenzo Insigne et autres Federico Chiesa. Un nul obtenu en terre italienne (0-0), qui permet au Portugal d’accéder au fameux Final Four de la compétition, organisé à domicile.

Plus solide que jamais … sans Pepe

Le Final Four, on en vient. En juin 2019, le Portugal reçoit la Suisse, en demi-finale, avec une désormais traditionnelle charnière Pepe Dias. Sauf que, peu après l’heure de jeu, le premier cité est une nouvelle fois contraint de céder sa place à José Fonte, qui assistera, sans encaisser de buts, à la victoire des siens marquée par l’historique triplé de Cristiano Ronaldo (3-1).

Quatre jours plus tard, ce sont les Pays-Bas que le Portugal retrouve en finale, à l’Estadio do Dragão de Porto. En l’absence de Pepe, blessé, c’est encore José Fonte qui est reconduit par Fernando Santos. Et face aux doutes, et a une armada hollandaise menée par le brillant Memphis Depay, le Portugal livre une prestation défensive stratosphérique, en ne concédant qu’une seule petite occasion durant toute la rencontre. Un nouveau clean sheet, donc, base d’une victoire historique pour la Seleção qui remporte la première édition de la Ligue des Nations, et qui prouve, encore une fois, qu’elle sait faire preuve de rigueur et d’une grande solidité défensive. Et ce, même sans Pepe.

Rebelote en phase de qualifications

S’en suit, trois mois plus tard, une nouvelle indisponibilité de Pepe, pour la double confrontation du Portugal face à la Serbie et la Lituanie, en phase de qualifications pour l’Euro 2020. Et si le Portugal a, cette fois-ci, fait preuve de plus de fulgurances offensivement, la défense portugaise menée par la charnière José FonteRuben Dias s’est montrée légèrement plus fébrile, notamment sur des phases de contres et sur coup de pied arrêtés, en encaissant trois buts en deux rencontres.

L’association José FonteRuben Dias refait surface en novembre 2019, lors du match retour contre la Lituanie (6-0) et de la victoire décisive du Portugal face au Luxembourg (0-2). Une nouvelle fois, la charnière de substitution de Fernando Santos ne déçoit pas, en gardant les cages de Rui Patricio inviolées pour les deux dernières rencontres durant lesquelles elle a été alignée.

Une défense rassurante ?

Alors, que doit-on penser de la charnière José FonteRuben Dias ? Statistiquement, c’est solide. Les deux hommes qui devraient être alignés contre la France ont évolué ensemble durant 594 minutes, durant lesquelles le Portugal n’a encaissé que 4 buts – dont 2 sur corner – soit un total de 0,6 but encaissé toutes les 90 minutes. Alors oui, Pepe est, à l’heure actuelle, indéboulonnable au sein de la Seleção, tant sa présence rassure autant que son expérience. Mais, malgré le statut que possède le défenseur de 37 ans dans son équipe nationale, les supporters portugais peuvent tout à fait être rassurés par l’association de substitution. Celle-ci, composée de Ruben Dias et José Fonte, a déjà fait ses preuves par le passé, et aura très probablement une nouvelle occasion de confirmer sa solidité, samedi prochain face aux attaques françaises.

Crédit photo : IconSport

Laisser un commentaire

Trivela

GRATUIT
VOIR