Trivela

Le foot portugais

Liga NOS : Une fin de saison sous haute tension dans le bas du tableau

Ce mercredi, quatre équipes de Liga NOS joueront la dernière journée de championnat dans l’espoir d’éviter de descendre en deuxième division.

Qui va accompagner le Nacional en deuxième vision ? Alors que le club de Madère est d’ores et déjà condamné à la relégation, quatre clubs se disputent actuellement la 14e et la 15e places, qui leur permettraient d’assurer le maintien en Liga NOS.

Farense et Rio Ave en ballotage défavorable

Si en haut du classement, la plupart des jeux sont faits, tout reste à faire chez les plus modestes. Enfin presque. En s’inclinant lourdement contre Famalicão la semaine passée, le Nacional a officiellement été relégué en II Liga, et est déjà certain d’occuper la dernière place du classement à l’issue de la saison. Ce mercredi, les représentants de l’Ile de Madère recevront Rio Ave (31 points), actuellement 17e, qui lutte pour ne pas descendre. Et pour l’heure, la place des hommes de Miguel Cardoso est en barrages, étant donné qu’ils dépassent Farense (31 points) à la différence de buts particulière. Le club de Faro est donc, à priori, le moins bien embarqué dans cette course au maintien. Car en plus d’être provisoirement relégué, Farense se déplacera chez Santa Clara qui jouera sa participation à l’Europa League, ce jeudi, à 21h00.

Boavista et Portimonense devront assurer

Un match à priori plus délicat que celui que disputeront les joueurs de Boavista (33 points) contre Gil Vicente, qui n’a plus rien à jouer dans cette fin de championnat. Les Axadrezados de Boavista ont donc le champ libre pour s’éloigner de Farense et de Rio Ave, qui siègent à deux points d’eux. De son côté, Portimonense (34 points) n’aura besoin que d’un match nul contre Braga pour se maintenir dans l’élite. A noter que le club do Minho est d’ores et déjà assuré de terminer la saison à la quatrième place.

Cette dernière journée, qui débutera ce mardi soir avec un duel entre Tondela et Paços de Ferreira, promet donc d’être électrique pour ces clubs qui jouent leur survie.

Crédit photo : IconSport

Laisser un commentaire

Trivela

GRATUIT
VOIR