Liga Bwin : Un boulevard pour le FC Porto dans la course au titre ?

Porto

Ce week-end, Porto a enchaîné sa 14e victoire de rang en championnat, et a ainsi creusé l’écart en tête du classement.

Ils sont actuellement irrésistibles. De nouveau vainqueurs face à Famalicão ce week-end, les hommes de Sergio Conceição ont vu leur principal concurrent, le Sporting, céder du terrain en s’inclinant face à Braga. Désormais, le FC Porto compte pas moins de six points d’avance sur son rival lisboète et semble parfaitement lancé pour conserver, voire agrandir, cette avance dans les prochaines semaines.

 14 victoires consécutives pour Porto

Cette nouvelle victoire en championnat, marquée notamment par un but et une passe décisive du capitaine Otavio, permet à Porto d’enchaîner une quatorzième victoire consécutive en Liga Bwin. En effet, les Dragões n’ont plus connu autre chose que les trois points depuis le mois de septembre dernier et un match nul concédé sur le terrain du Sporting lors de la cinquième journée. Vous l’aurez compris, le FC Porto est actuellement en pleine bourre et semble particulièrement difficile à manœuvrer.

Car si Sergio Conceição est avant tout connu pour la rigueur défensive qu’il parvient à instaurer au sein de ses troupes, son équipe se démarque, cette saison, par des fulgurances offensives. En effet, le FC Porto a marqué au moins 3 buts lors de 9 des 11 dernières journées de championnat, et compte actuellement la seconde meilleure attaque de la ligue, à une petite unité de Benfica (51 contre 52). Fidèle à ses principes, l’entraîneur portugais n’a, pour autant, pas sacrifié sa structure défensive, et n’a concédé que 13 buts après 19 journées. Remarquable.

Le Sporting ralentit

Tout roule à Porto, pendant qu’au Sporting, ce début d’année 2022 est beaucoup moins évident. Ce week-end, les Leões ont concédé, dans les arrêts de jeu, leur seconde défaite sur les trois dernières journées de championnat. Un coup de mou logique, étant donné la régularité dont ont fait preuve les hommes de Ruben Amorim depuis la prise de poste de ce dernier en mars 2020, mais qui condamne les Lisboètes à décrocher au classement, alors que de sérieuses échéances approchent à grands pas.

En effet, le calendrier déjà chargé du Sporting, qui est toujours en lice en Coupe du Portugal et en Coupe de la Ligue, va s’intensifier avec le retour de la Ligue des Champions le mois prochain. Les occasions de laisser des plumes dans la bataille devraient donc se multiplier pour les Leões, qui disposent d’un effectif plutôt réduit en quantité.

Une confrontation directe en approche

Porto est en pleine bourre et enchaîne les victoires, tandis que le Sporting cède du terrain et se surprend à douter à un moment charnière de la saison. Un contexte qui renforce encore un peu plus la pression sur les épaules des deux équipes, alors qu’une confrontation directe est prévue dans moins de deux semaines. Le 11 février prochain, Porto recevra le Sporting en championnat, et si les Dragões venaient à poursuivre sur leur lancée d’ici cette échéance, ils auraient alors l’opportunité de porter un coup quasi-fatal à leurs rivaux qui tenteront, quant à eux, de reprendre espoir avec une victoire surprise dans le Nord du pays.

D’ici-là, le FC Porto devra une nouvelle fois confirmer qu’il a les épaules pour reprendre son trône tant convoité. Le match de ce week-end, face au Maritimo de Vasco Seabra qui n’a perdu qu’une seule de ses 8 dernières rencontres, pourrait bien être un piège de plus pour les « invincibles » Dragões.

Crédit photo : IconSport

Laisser un commentaire