Seleção : Des nouveaux visages à prévoir ?

Vitinha Seleção

Ce jeudi, Fernando Santos dévoilera la liste des joueurs qui défendront les couleurs de la Seleção pour les barrages de la Coupe du Monde.

Fernando Santos joue sa place. Alors qu’il a sous-entendu que cette fenêtre internationale serait sa dernière en cas de non-qualification du Portugal à la prochaine Coupe du Monde, le sélectionneur portugais devra dévoiler, ce jeudi, sa liste de joueurs convoqués. Et pour rajouter encore un peu de pression sur ses épaules, l’Ingénieur a récemment vu plusieurs de ses joueurs, à savoir Nelson Semedo, Ruben Dias et Renato Sanches, s’ajouter à la liste des indisponibles pour cette étape si particulière. En l’absence de ces convoqués réguliers, Fernando Santos devrait être amené à miser sur de nouveaux visages, qui ne disposent pas encore de sélection à leur actif, mais dont les performances en club leur permettent d’y prétendre.

Un secteur défensif à renouveler en Seleção

Comme précisé plus haut, Ruben Dias ne pourra pas défendre les couleurs de la Seleção la semaine prochaine, lors des barrages pour la Coupe du Monde. Ainsi privé de son meilleur élément en défense centrale, le sélectionneur portugais se retrouve dans une position légèrement embarrassante, et ne dispose donc que des vétérans Pepe et José Fonte comme réelle base de sa structure défensive. Egalement appelé régulièrement en Seleção ces derniers mois, Domingos Duarte a perdu sa place de titulaire du côté de Grenade, et ne peut donc, à priori, pas prétendre à une sélection ce jeudi. Situation différente mais constat similaire pour son concurrent Ruben Semedo, qui n’a joué que 45 minutes depuis son arrivée à Porto cet hiver.

Si Fernando Santos a déjà prouvé à plusieurs reprises que Danilo Pereira pouvait être considéré comme une solution en défense centrale, le sélectionneur portugais n’aura, semble-t-il, pas d’autre choix que d’appeler un nouveau venu en Seleção. Un contexte qui pourrait être favorable au jeune défenseur central du Sporting, Gonçalo Inacio. Déjà convoqué au mois d’août dernier, le gaucher de 20 ans avait finalement dû quitter le groupe pour soigner une blessure, qui l’avait donc empêché de disputer ses premières minutes sous le maillot de la sélection principale. Tout juste revenu d’une très longue absence, mais déjà très performant sous les couleurs du SC Braga, David Carmo peut également prétendre à une convocation, tout comme Tiago Djalo qui possède, quant à lui, l’argument de pouvoir évoluer à tous les postes de la défense.

Vitinha, l’inévitable ?

Outre le secteur défensif, le milieu de terrain semble également en chantier, avec l’absence notable de Renato Sanches. Et s’il dispose d’un profil très différent de celui de son compatriote du LOSC, le jeune Vitinha, revenu cet été à Porto après un passage d’un an à Wolverhampton, semble être en bonne voie pour obtenir sa première convocation. En effet, l’international U21 portugais s’est définitivement imposé comme le maître à jouer de l’actuel leader du championnat portugais, ce qui lui donnera très certainement un poids bien plus important dans l’esprit de Fernando Santos. A noter que d’autres milieux de terrain comme William Carvalho, Otavio ou encore Matheus Nunes pourraient également prétendre à accompagner les habitués Danilo Pereira, Bruno Fernandes, Ruben Neves ou encore João Palhinha, dans la convocation à venir.

La surprise João Mario ?

Le côté droit de la Seleção sera également l’un des secteurs à surveiller durant la convocation de Fernando Santos. Alors que Nelson Semedo est blessé et João Cancelo suspendu pour le prochain match, Diogo Dalot semble disposer d’un boulevard pour bénéficier d’une place de titulaire contre la Turquie. Pour le suppléer, Ricardo Pereira paraît encore loin d’avoir retrouvé son meilleur niveau après de graves blessures successives, ce qui pourrait amener Fernando Santos à miser sur le jeune latéral droit du FC Porto, João Mario. Ailier de formation, l’international U21 portugais parvient à enchaîner les titularisations avec les Dragões à un poste plus reculé, et si ses prestations ne sont pas toujours abouties, il semble être une solution de repli tout à fait viable.

Le retour de Ricardo Horta en Seleção, enfin ?

Son visage est loin d’être nouveau pour les observateurs du football portugais, mais sa dernière convocation commence à remonter. Apparu une seule fois sous le maillot de la Seleção, en juillet 2014, Ricardo Horta réalise une nouvelle saison plus que satisfaisante avec Braga, et pourrait ainsi représenter l’une des nouveautés de la liste de Fernando Santos. Aussi à l’aise en championnat qu’en Ligue Europa, l’attaquant des Bracarenses compte déjà pas moins de 19 buts marqués cette saison, ce qui en fait le meilleur buteur portugais tous championnats confondus, devant Cristiano Ronaldo (18) et Diogo Jota (17). Récemment, le principal intéressé avait reconnu qu’une nouvelle convocation représentait “un objectif, mais pas une obsession”. Reste à savoir si Fernando Santos a entendu son appel du pied. Réponse, ce jeudi.

Crédit photo : IconSport

Alex Ribeiro

Après des études en école de commerce, Alexandre Ribeiro a lancé le site Trivela.fr en 2019 et le dirige aujourd’hui aux côtés de ses collaborateurs. Passionné par le football portugais dans son ensemble, et notamment par l’équipe nationale portugaise, c’est avec toute son énergie et son implication qu’il fait vivre ce média de façon quotidienne.

Laisser un commentaire