Seleção : Un nouveau statut pour Rafael Leão ?

Rafael Leão

Tout juste élu meilleur joueur de Serie A, Rafael Leão entame la préparation de la Ligue des Nations avec le plein de confiance, et de potentielles opportunités de se faire une place dans le onze de départ de la Seleção.

Tout le monde ne parvient pas à être élu, un jour, meilleur joueur du championnat italien. Alors quand un joueur arrive à accomplir un tel exploit à seulement 22 ans, il devient difficile pour un sélectionneur de passer à côté. Longtemps peu considéré par Fernando Santos, qui lui a bien souvent préféré d’autres profils, Rafael Leão pourrait être amené à prendre une toute autre dimension en sélection lors des prochaines échéances internationales.

Des débuts timides en Seleção

Pour l’heure, il n’y a que très peu d’histoires à raconter concernant Rafael Leão sur la scène internationale. Outre ses nombreuses apparitions au sein des équipes jeunes, avec qui il a notamment remporté l’Euro U17 en 2016, l’attaquant portugais ne compte, à ce jour, que cinq petites apparitions avec l’équipe première portugaise. Cependant, malgré la petite centaine de minutes qu’il a passé sur les prés, le joueur de l’AC Milan a su se démarquer en réalisant pas moins de deux passes décisives, dont une lors des barrages pour la Coupe du Monde face à la Turquie. De courtes apparitions plutôt très intéressantes, qui appellent à davantage de considération de la part du sélectionneur.

Un nouveau statut pour Rafael Leão

Sélectionné pour la première fois en octobre dernier, Rafael Leão fait partie de ceux qui ont dû forcer le destin avant d’avoir une chance. S’il avait déjà montré des qualités intéressantes durant sa période lilloise, le Portugais a dû attendre d’arriver à un niveau particulièrement élevé pour connaître les joies d’une première convocation. Et c’est à l’AC Milan, club qu’il a rejoint à l’été 2019, que le natif d’Almada est parvenu à avoir suffisamment de régularité dans ses performances pour taper dans l’œil des dirigeants portugais. Auteur d’un excellent début de saison, avec notamment 4 buts et 1 passe décisive sur ses 9 premiers matchs de championnat, Rafael Leão avait vu son nom grimper dans les petits papiers de Fernando Santos, qui n’avait alors plus d’autres choix que de compter sur lui en octobre dernier, après avoir appris le forfait de Rafa Silva.

Et comme si cela l’avait motivé à aller chercher encore plus de crédit aux yeux de son sélectionneur, Rafael Leão a poursuivi ses efforts tout au long de la saison, devenant ainsi l’un des joueurs phares de l’AC Milan. Pris sous son aile par l’expérimenté Zlatan Ibrahimovic à Milan, le jeune attaquant, à qui on a souvent reproché un sérieux manque d’implication, est rapidement devenu un professionnel exemplaire, ce qui s’est aussitôt vu sur les terrains italiens. Passé titulaire indiscutable à l’AC Milan, Rafael Leão vient de réaliser la meilleure saison de sa carrière, en bouclant l’exercice avec 14 buts et 12 passes décisives à son compteur, un statut de champion d’Italie et un trophée de meilleur joueur du championnat pour couronner le tout. Carton plein.

Le peuple réclame Rafael Leão

Personne ne peut rester insensible face à de telles performances. Surtout pas lorsqu’elles concernent un joueur aussi fantasque et imprévisible que Rafael Leão. Rapide, puissant, dribbleur, capable d’exploits individuels dont lui seul a le secret, le Portugais possède toute la panoplie du joueur-spectacle qui plaît tant au grand public. Il n’est, de ce fait, pas si surprenant de constater un réel engouement autour de l’ailier gauche auprès des supporters de l’équipe nationale portugaise.

En effet, bon nombre d’entre eux espèrent voir le joueur de l’AC Milan prendre une place de plus en plus importante en Seleção, et devenir rapidement un joueur incontournable d’un système offensif portugais qui ronronne encore. Une volonté motivée également par un certain désamour du public portugais pour l’actuel titulaire, Diogo Jota, qui malgré ses statistiques exceptionnelles à Liverpool, ne parvient pas à convaincre en Seleção.

Diogo Jota absent contre l’Espagne ?

C’est donc la place de Diogo Jota que convoite actuellement Rafael Leão. Et si Fernando Santos semble apprécier tout particulièrement l’attaquant de Liverpool, notamment pour sa capacité à se montrer décisif, il se pourrait que le sélectionneur portugais ne décide de miser sur le jeune outsider lors du prochain rendez-vous de la Seleção. En effet, alors que le match d’ouverture de la campagne portugaise en Ligue des Nations, face à l’Espagne, a lieu dans à peine six jours, Diogo Jota n’a toujours pas rejoint le groupe, étant donné qu’il s’apprête à disputer la finale de la Ligue des Champions avec son club. Son retour n’est prévu que pour le début de la semaine prochaine, soit plusieurs jours après le début de la préparation.

Il est donc largement envisageable que le sélectionneur portugais soit amené à privilégier le joueur de l’AC Milan à celui des Reds de Liverpool pour la première des quatre rencontres que son équipe va devoir disputer durant le mois prochain. Si tel était le cas, Rafael Leão jouerait très gros face au demi-finaliste du dernier championnat d’Europe. Alors qu’il a déclaré, ce vendredi, que son plus grand objectif était de gagner la Coupe du Monde avec le Portugal, le Milanais sait que s’il venait à avoir sa chance jeudi prochain, une bonne performance le rapprocherait considérablement d’une place de titulaire pour la plus prestigieuse des compétitions internationales, qui aura lieu en fin d’année.

Crédit photo : IconSport

Alex Ribeiro

Après des études en école de commerce, Alexandre Ribeiro a lancé le site Trivela.fr en 2019 et le dirige aujourd’hui aux côtés de ses collaborateurs. Passionné par le football portugais dans son ensemble, et notamment par l’équipe nationale portugaise, c’est avec toute son énergie et son implication qu’il fait vivre ce média de façon quotidienne.

Laisser un commentaire