Coefficient UEFA : Un enjeu national pour le Gil Vicente

Gil Vicente

Ce jeudi soir, le Gil Vicente FC recevra le Riga FC en Ligue Europa Conférence, dans une rencontre qui pourrait dicter l’avenir du Portugal au classement UEFA.

Beaucoup de choses vont se disputer ce jeudi soir, à partir de 21h00, à l’Estadio Cidade de Barcelos. Qualifiés au troisième tour préliminaire de la Ligue Europa Conférence suite à leur excellent parcours en championnat la saison passée, les Gilistas de Gil Vicente vont, tenter de poursuivre leur parcours européen.

Mais au-delà de cette belle aventure collective, l’équipe basée à Barcelos devra faire face à un enjeu plus global, qui concerne la globalité du football portugais. De quoi rajouter une pression supplémentaire, à quelques heures du match retour face à Riga.

Un bon match nul à l’aller pour Gil Vicente

Et si la pression sera bel et bien présente, les hommes d’Ivo Vieira auront cependant des motifs d’espoirs. Déjà opposés au Riga FC la semaine passée, à l’occasion du match aller, les Portugais étaient rentrés de Lettonie avec un bon match nul à la clé (1-1). L’une des recrues estivales, l’Uruguayen Juan Manuel Boselli, avait en effet permis à son équipe d’égaliser à l’heure de jeu, après qu’elle ait concédé l’ouverture du score en début de partie.

Tous les espoirs sont donc permis pour le Gil Vicente ce jeudi soir, dans son stade, et devant ses supporters.

Des conséquences au classement UEFA

Comme indiqué plus haut, l’enjeu sera également national pour les hommes d’Ivo Vieira. Après l’élimination du Vitoria SC en Ligue Europa Conférence ce mercredi, un nouvel échec portugais condamnerait le Portugal à une nouvelle saison très compliquée au classement UEFA.

La raison de ce contexte est simple ; pour calculer les points rapportés chaque semaine par les clubs des différents pays, il faut diviser chaque point glané par le nombre d’équipes engagées en compétitions européennes en début de saison. Ainsi, chaque point obtenu par les clubs portugais cette saison seront divisés par six, en référence aux six clubs concernés par l’Europe (Porto, Sporting, Benfica, Braga, Gil Vicente et le Vitoria). Seulement, avec la récente élimination du Vitoria SC ce mercredi, ils ne seront déjà plus que cinq clubs portugais à pouvoir gagner des points pour faire évoluer le Portugal au classement. Cinq clubs, dont les points seront donc divisés par six. Vous l’aurez compris : une éventuelle élimination de Gil Vicente viendrait réduire à quatre le nombre d’équipes capables d’engranger des points cette saison, tout en laissant le dénominateur fixé à six.

Une situation qui serait, une nouvelle fois, cataclysmique pour la progression du Portugal, qui avait déjà été perturbé de la sorte par les éliminations précoces de Santa Clara et de Paços de Ferreira la saison passée. Celle-ci avait d’ailleurs entraîné la chute d’une place du Portugal (7e) au profit des Pays-Bas (6e), ainsi qu’une très nette augmentation de l’écart déjà présent avec la France (5e).

Les Pays-Bas peuvent également perdre des atouts

Alors que les Pays-Bas sont devenu le principal concurrent du Portugal au classement UEFA, il sera également intéressant de suivre de près le résultat des rencontres qui engageront des clubs néerlandais, ce jeudi soir. En effet, Twente recevra Cukaricki après sa victoire à l’extérieur au match aller (1-3), pendant que l’AZ Alkmaar devra refaire son retard suite à sa défaite au match aller en Ecosse, face à Dundee United (1-0).

Si ces deux clubs néerlandais venaient à manquer de se qualifier pour les barrages ce jeudi, les Pays-Bas perdraient alors de sérieux atouts dans sa lutte contre le Portugal au classement UEFA. Cela réduiraient ainsi le nombre de clubs capables de leur rapporter des points. Des points qu’il faudra, quoi qu’il arrive, diviser par cinq, comme le nombre d’équipes issues d’Eredivisie engagées en début des compétitions européennes (Ajax, PSV, Feyenoord, Twente et AZ).

A vos calculatrices.

Crédit photo : Gil Vicente

Alex Ribeiro

Après des études en école de commerce, Alexandre Ribeiro a lancé le site Trivela.fr en 2019 et le dirige aujourd’hui aux côtés de ses collaborateurs. Passionné par le football portugais dans son ensemble, et notamment par l’équipe nationale portugaise, c’est avec toute son énergie et son implication qu’il fait vivre ce média de façon quotidienne.

Laisser un commentaire