FC Porto : L’incompréhension règne concernant David Carmo

David Carmo

Arrivé à Porto cet été contre un chèque de 20 millions d’euros, David Carmo n’a toujours pas eu la moindre opportunité de s’imposer cette saison.

C’est l’incompréhension la plus totale. Recrue phare du mercato estival du FC Porto, le jeune défenseur central David Carmo ne semble, pour le moment, pas faire partie des premiers choix de son entraîneur Sergio Conceição. S’il est devenu le joueur le plus cher à passer d’un club portugais à un autre cet été, en occasionnant un transfert estimé à près de 20 millions d’euros en provenance du SC Braga, le natif d’Aveiro n’a, en effet, toujours pas disputé la moindre minute en match officiel avec sa nouvelle équipe. A la place, l’entraîneur des Dragões privilégie la charnière centrale Pepe Ivan Marcano, qui a une nouvelle fois démontré certaines limites lors de la récente défaite face à Rio Ave (3-1).

David Carmo, le présent et l’avenir du poste

Et si, en recrutant David Carmo, le FC Porto s’est assuré la présence d’un excellent défenseur pour de nombreuses années, le champion du Portugal en titre peut également se targuer d’avoir enrôlé un joueur déjà prêt pour le plus haut niveau. Convoqué en Seleção en juin dernier, à l’occasion des quatre premières journées de la Ligue des Nations, le joueur de 23 ans a démontré, sous les couleurs de Braga, qu’il savait se montrer particulièrement fiable, tant sur la scène portugaise qu’européenne.

En effet, après avoir connu le pire avec une violente fracture de la cheville qui a occasionné près d’un an d’absence, le géant défenseur central avait mis en œuvre une improbable résurrection en fin de saison dernière. Pleinement intégré au projet de jeu de Carlos Carvalhal, au sein d’une défense centrale composée de trois individualités, David Carmo avait rapidement retrouvé son rôle de leader de l’arrière-garde des Arsenalistas, justifiant ainsi l’intérêt de plusieurs grands clubs européens, dont celui du FC Porto.

Et pour Porto, le recrutement d’un défenseur central jeune et performant semblait s’imposer comme une évidence. Avec le départ de Chancel Mbemba, dont le contrat est arrivé à expiration en juin dernier, Sergio Conceição disposait d’un nombre d’options relativement limité à ce poste. S’il est toujours performant, comme en témoigne sa place au sein de la Seleção, Pepe approche de sa quarantième année de vie et paraît de plus en plus sujet à diverses blessures. Il en va de même pour Ivan Marcano, légèrement plus jeune que son compère (35 ans), mais tout aussi sujet à des pépins physiques qui pourraient laisser l’équipe démunie d’alternatives à ce poste.

Sergio Conceição se justifie

Dans ce contexte, il était donc indispensable de regarder à moyen-terme, en enrôlant un jeune talent spécialiste du poste comme l’est David Carmo. Cependant, si la direction Portista a accordé cette volonté à Sergio Conceição, ce dernier ne semble toujours pas destiné à donner une occasion de s’exprimer à sa nouvelle recrue. Titulaire avec l’équipe B de Porto lors de la première journée de II Liga au début du mois d’août, le défenseur central a ensuite passé les trois dernières journées de Liga Bwin installé sur le banc des remplaçants.

Une situation qui interroge. La semaine passée, avant le choc entre le FC Porto et le Sporting CP finalement remporté par les Dragões, Sergio Conceição avait été questionné sur le manque de considération accordé au jeune David Carmo. L’entraîneur du FC Porto s’était alors justifié en indiquant qu’il préférait laisser le temps à sa recrue de s’adapter. “Je n’aime pas du tout les étiquettes. Parfois, des étiquettes sont collées sur des joueurs alors que ça ne correspond pas du tout à la réalité”, avait-il d’abord pesté, avant d’ajouter : “David Carmo est un joueur du FC Porto, il fait partie de notre groupe, il est disponible et il s’entraîne. Il est de retour après une longue traversée du désert qui a occasionné beaucoup de souffrance et lui a demandé un incroyable esprit de sacrifice. Il y a deux mois, vous le considériez tous comme un joueur fini pour le haut niveau. Je me dois de prendre cela en compte, d’analyser la forme de chacun, d’étudier ce qu’ils font chaque semaine pour choisir les meilleurs. J’ai Pepe, Marcano, David Carmo, Fabio Cardoso et João Marcelo à ma disposition. Avec ces cinq joueurs, je suis extrêmement bien servi à ce poste. C’est à moi de choisir, c’est mon travail et je suis très bien payé pour cela.”

Si, jusqu’ici, le choix de privilégier le vieillissant Ivan Marcano au jeune David Carmo s’avérait plutôt payant, le FC Porto a connu sa première défaite ce week-end, sur le terrain de Rio Ave (3-1). Une défaite surprise contre un promu, marquée par trois buts encaissés en l’espace d’une seule mi-temps, qui pourrait bien amené l’entraîneur des Dragões à revoir ses plans en défense. Cela pourrait passer par la toute première titularisation de David Carmo ce samedi, à l’occasion d’un nouveau déplacement contre Gil Vicente, pour le compte de la cinquième journée de championnat.

Crédit photo : IconSport

Alex Ribeiro

Après des études en école de commerce, Alexandre Ribeiro a lancé le site Trivela.fr en 2019 et le dirige aujourd’hui aux côtés de ses collaborateurs. Passionné par le football portugais dans son ensemble, et notamment par l’équipe nationale portugaise, c’est avec toute son énergie et son implication qu’il fait vivre ce média de façon quotidienne.

Laisser un commentaire