Seleção : Blessé, Diogo Jota va manquer la Coupe du Monde

Diogo Jota

Ce mardi, l’entraîneur des Reds de Liverpool, Jürgen Klopp, a confirmé l’absence de Diogo Jota pour la prochaine Coupe du Monde avec le Portugal.

Quel coup dur pour Diogo Jota. Devenu titulaire indiscutable dans le couloir gauche de la Seleção ces derniers mois, le Portugais n’aura pas l’occasion d’affirmer son statut à l’occasion de la prochaine Coupe du Monde. Touché à un mollet lors de la dernière rencontre en date de Liverpool, ce dimanche contre Manchester City, le joueur de 25 ans souffre d’une blessure musculaire qui va l’empêcher de participer aux prochains matchs de son équipe, mais également à l’échéance internationale qui débutera le mois prochain.

C’est l’entraîneur des Reds, Jürgen Klopp, qui a rendu la nouvelle officielle ce mardi, évoquant « un coup dur pour Liverpool et pour le Portugal ». Dans la foulée, le joueur a lui-même posté un message sur son compte Twitter, indiquant « l’effondrement de l’un des ses rêves. »

Rafael Leão pour remplacer Diogo Jota ?

En effet, il s’agit bel et bien d’une difficulté supplémentaire à laquelle devra faire face Fernando Santos dans les semaines à venir. Déjà confronté à de nombreuses incertitudes vis-à-vis de son groupe, notamment dans l’axe de sa défense, le sélectionneur portugais va ainsi devoir se priver de l’un des joueurs les plus prolifiques de la Seleção. En 28 apparitions internationales, l’ancien attaquant des Wolves Diogo Jota a inscrit pas moins de 10 buts, ce qui en fait l’une des armes offensives principales du Portugal.

En l’absence du natif de Porto, c’est à priori Rafael Leão qui va se voir récompensé de ses bonnes performances en club avec un nouveau statut de titulaire sur l’aile gauche de la Seleção. Récemment nommé 14e au trophée du Ballon d’Or 2022, le jeune ailier milanais peine pour le moment à réitérer ses performances habituelles avec l’équipe nationale. A lui de profiter de cette opportunité et de la prochaine Coupe du Monde pour exposer ses qualités au monde entier.

Crédit photo : IconSport

Laisser un commentaire