Ligue des Champions : Diogo Costa bat un record historique

Diogo Costa

Ce mercredi, le gardien de but du FC Porto Diogo Costa est devenu le premier portier de l’histoire à stopper trois penalties sur une même édition de la Ligue des Champions.

Que faut-il faire pour le battre ? Déjà décisif a deux reprises sur pénalty lors des deux dernières rencontres du FC Porto en Ligue des Champions, Diogo Costa a frappé encore plus fort ce mercredi soir, face au Club Bruges.

Une histoire de penalties

Alors que son équipe mène d’un but suite à l’ouverture du score méritée de Mehdi Taremi dans la première demi-heure, le gardien de but de 23 ans est contraint de s’employer après un pénalty concédé par son défenseur David Carmo. Et en ce début de saison, qui dit pénalty, dit aussi nouvelle occasion de briller pour l’international portugais. Opposé à Hans Vanaken, spécialiste de l’exercice, Diogo Costa part du bon côté et sort un arrêt décisif. Mais l’arbitre de la rencontre est alors rapidement averti d’un comportement illicite de l’un des coéquipiers du jeune gardien de but. En effet, le milieu de terrain Stephen Eustaquio, buteur ce mercredi soir, était entré dans la surface de réparation avant le tir du milieu de terrain belge. Le pénalty est donc à retirer, et c’est la pépite néerlandaise Noa Lang qui s’en charge. Mais rien n’y fait. Une fois de plus, le gardien du FC Porto part du bon côté et parvient à arrêter ce deuxième pénalty, pourtant tiré en puissance par l’ailier du Club Bruges. Un exploit.

Diogo Costa bat un record historique

Et cette nouvelle prouesse du jeune gardien portugais restera historique. En plus de permettre à son équipe de conserver un avantage décisif dans la course à la qualification, Diogo Costa est entré dans les manuels d’histoire en devenant le premier gardien de but à stopper trois penalties au cours d’une seule et unique édition de la Ligue des Champions. Interrogé à la suite de son énième bonne performance, l’international portugais a évoqué cette capacité à performer dans l’exercice, grâce notamment à toute la partie psychologique qu’elle comporte. « Je pense que c’est beaucoup de psychologie, parce qu’ils voient ce que nous faisons et ressentent une certaine pression. J’essaie d’en profiter pour rajouter encore plus de pression », a-t-il expliqué au moment d’évoquer sa nouvelle spécialité.

Grâce en grande partie au talent de son jeune gardien de but, le FC Porto a donc pu obtenir son précieux ticket pour les huitièmes de finale de la Ligue des Champions. D’ici-là, Diogo Costa aura inévitablement d’autres occasions de briller aux yeux du monde entier, alors qu’il s’apprête à disputer sa première Coupe du Monde en tant que titulaire dans les buts portugais.

Crédit photo : iconSport

Laisser un commentaire