Seleção : Des changements à venir pour le Portugal contre la Corée du Sud ?

Portugal

Déjà qualifiée après deux victoires en autant de journées, l’équipe nationale du Portugal pourrait connaître plusieurs changements pour le prochain match. 

Le travail a été fait. Avec deux victoires sur ses deux premières sorties en Coupe du Monde, le Portugal s’est assuré une place en huitièmes de finale de la compétition. Les joueurs de la Seleção affronteront donc le Brésil, la Suisse, la Serbie ou encore le Cameroun au prochain tour, pour tenter de poursuivre l’aventure. Mais avant cela, les Portugais seront opposés à la Corée du Sud pour le compte de la troisième et dernière journée de la phase de poules de la Coupe du Monde.

Un enjeu minime pour le Portugal

Le plus dur a été fait, concernant cette phase de poules. Avec six points en deux matchs, le Portugal possède un avantage plutôt confortable au classement, à l’approche de la dernière journée. Les hommes de Fernando Santos le savent : un simple match nul leur permettrait d’obtenir la première place du groupe, et de mettre ainsi toutes les chances de leur côté pour les huitièmes de finale.

A vrai dire, les Portugais pourraient même conserver leur fauteuil de leader s’ils venaient à s’incliner. Pour l’heure, Cristiano Ronaldo et les siens comptent un goal average largement positif par rapport au Ghana (+3). Il faudrait donc un sacré retournement de situation pour voir cette première place s’échapper.

Peu de changements, selon Fernando Santos

Pour autant, le sélectionneur portugais n’a pas l’air d’avoir l’intention de reposer ses hommes. Alors qu’un onze type se dégage depuis le début de la compétition, Fernando Santos a déclaré à l’issue de la victoire contre l’Uruguay qu’il ne comptait pas procéder à une large revue d’effectif, à laquelle on aurait pourtant pu s’attendre. « Je ne ferai pas beaucoup de changements », a lancé le sélectionneur portugais, avant de reconnaître que « un joueur ou un autre ont besoin de mieux récupérer », et pourraient donc être laissés au repos.

Des joueurs sous le coup d’une suspension

Il se pourrait bien qu’il s’agisse d’un coup de bluff de la part du sélectionneur portugais. Car au-delà de la fatigue physique qui commence déjà à se faire sentir, Fernando Santos devra composer avec plusieurs joueurs sous le coup d’une suspension. Comme l’évoquent nos confrères d’As Quinas, Ruben Neves, Ruben Dias, João Félix ou encore Bruno Fernandes pourraient manquer les huitièmes de finale de la Coupe du Monde s’ils venaient à écoper d’un nouveau carton jaune lors du match contre la Corée du Sud. Profitant d’un certain confort avec cette qualification déjà acquise, le sélectionneur portugais serait sans doute bien inspiré de se passer de ces quatre habituels titulaires pour la prochaine rencontre.

Des opportunités à venir au Portugal ?

Ainsi, on pourrait voir de nouveaux visages débarquer très prochainement dans le onze portugais. Auteur de deux entrées en jeu remarquées au milieu de terrain, João Palhinha pourrait être préféré à Ruben Neves pour le dernier match de poules contre la Corée du Sud. Une situation relativement similaire à celle de Rafael Leão, également très en vu lors de ses récentes entrées en jeu, avec notamment un premier but international marqué lors du match d’ouverture contre le Ghana. L’attaquant de l’AC Milan sera potentiellement amené à connaître une première titularisation dans la compétition ce vendredi, afin de faire reposer le titulaire João Félix.

Dans l’axe de la défense, Ruben Dias a également de grandes chances d’être laissé sur le banc des remplaçants pour la rencontre à venir. Cela donnerait au jeune Antonio Silva une première opportunité de s’exprimer dans la compétition. Son coéquipier en club, João Mario, pourrait quant à lui substituer l’homme fort du Portugal, à savoir Bruno Fernandes, dont la présence en huitièmes de finale semble, pour l’heure, quasi-indispensable.

L’occasion de concerner tout le monde

Outre ces potentiels suspendus, Fernando Santos pourrait également donner quelques jours de repos aux joueurs les plus utilisés sur les deux premiers matchs : c’est le cas de João Cancelo, de Diogo Costa, de Bernardo Silva ou encore de Cristiano Ronaldo. Cette rencontre à venir contre la Corée du Sud semble venir à point nommé pour concerner d’autres joueurs qui n’ont pas encore été utilisés depuis le début de la compétition, comme Diogo Dalot, Rui Patricio, Vitinha ou encore André Silva. Reste à savoir si Fernando Santos s’en tiendra à ses surprenantes déclarations.

Crédit photo : IconSport

Laisser un commentaire