Les premiers travaux de Roberto Martinez à la tête de la Seleção

Roberto Martinez

Quelques jours après sa nomination en tant que nouvel entraîneur de l’équipe nationale portugaise, Roberto Martinez a déjà commencé à préparer les prochaines échéances.

Roberto Martinez ne compte pas prendre son temps. Si les prochaines rencontres de l’équipe nationale portugaise n’auront lieu qu’au mois de mars prochain, pour le compte de la phase éliminatoire de l’Euro 2024, le nouveau patron de la Seleção a d’ores et déjà pris plusieurs initiatives pour faciliter ses prochaines décisions. Retour sur les premiers travaux du nouveau sélectionneur du Portugal, Roberto Martinez.

Etat des lieux du contexte actuel

Si c’est un nouveau visage que va découvrir le Portugal sur le banc de son équipe nationale, ce dernier n’a visiblement pas l’intention de tout balayer d’un revers de main. Comme il l’a déclaré lors de sa conférence de presse de présentation, Roberto Martinez a prévu de s’appuyer sur le travail effectué par Fernando Santos, au long des huit ans de mandat de ce dernier, pour initier son aventure portugaise. « Mon travail est de donner une opportunité à chaque joueur et de respecter tous ceux qui sont déjà dans l’équipe », avait lancé le technicien espagnol. « Je veux contacter les 26 joueurs appelés pour la dernière Coupe du monde », avait-il enchaîné, en suivant la ligne directrice choisie.

Les 26 joueurs. Sans exception. Pas même celui qui, remplaçant lors des deux derniers matchs du Portugal lors de la dernière échéance internationale, avait donné l’impression de mettre un terme à son aventure avec la Seleção. En effet, Cristiano Ronaldo a été l’un des premiers cas de préoccupation du nouveau sélectionneur portugais, qui avait assuré vouloir discuter avec le capitaine historique du Portugal au sujet des intentions de chacun. « Il joue dans cette équipe depuis 19 ans, il mérite qu’on lui parle et qu’on le respecte », s’était confié Roberto Martinez au sujet du quintuple Ballon d’Or.

Une première préoccupation : le cas Cristiano Ronaldo

Fini les belles paroles, place à l’action. Quelques heures après l’annonce de sa signature en tant que nouveau sélectionneur portugais, Roberto Martinez a rallié l’Arabie Saoudite, où se disputait notamment la phase finale de la Supercoupe d’Espagne. Ainsi, le technicien a pu rencontrer et voir à l’œuvre plusieurs joueurs portugais susceptibles d’être convoqué en sélection, comme William Carvalho et Rui Silva côté Betis, ou encore Thierry Correia et André Almeida dans les rangs de Valence. Les quatre Portugais ont ainsi pu discuter avec le nouveau sélectionneur portugais, et potentiellement marquer des points en vue de la prochaine convocation.

Mais l’intérêt de Roberto Martinez pour la Supercoupe d’Espagne était, à priori, très relatif. Selon les informations de MaisFutebol, le déplacement du nouveau sélectionneur portugais était principalement prévu pour effectuer une rencontre avec le capitaine en poste, Cristiano Ronaldo, qui évolue à Al-Nassr depuis cet hiver. Les deux hommes auraient ainsi échangé au sujet de l’avenir de la Seleção et de la continuité de CR7, qui aura 38 ans lors de la prochaine fenêtre internationale.

Le regard tourné vers le championnat local ?

Pour l’heure, le doute reste intacte concernant la présence éventuelle de Cristiano Ronaldo au sein des premières convocations de Roberto Martinez. Et le nouveau sélectionneur portugais compte d’ailleurs préparer l’avenir en partant à la découverte de nouveaux profils, évoluant notamment dans le championnat portugais. Ce week-end, l’ancien technicien principal de la Belgique a assisté à pas moins de trois rencontres de Liga Bwin, afin d’observer les performances de plusieurs joueurs susceptibles d’être convoqués.

Ce samedi, c’est par un déplacement à Braga, pour assister au match entre le SCB et Boavista, que Roberto Martinez a initié son week-end football. Présent dans les tribunes du stade Municipal, le sélectionneur portugais a notamment pu assister à la victoire des Arsenalistas, marquée par une réalisation de l’homme en forme, Vitinha (1-0).

Et comment pouvait-il manquer le derby de Lisbonne, le lendemain ? Quelques heures après la victoire de Braga, c’est dans la capitale portugaise que s’est rendu Roberto Martinez pour marquer sa présence lors du bouillant Benfica – Sporting, qui s’est soldé par un match nul (2-2). Et s’il a pu constater les qualités de Vitinha la veille, Roberto Martinez a, cette fois-ci, admiré les prouesses de Gonçalo Ramos, auteur d’un doublé lors de la rencontre. Respectivement impliqué sur le premier but du Sporting et buteur lors du second, les deux internationaux portugais Francisco Trincão et Pedro Gonçalves ont potentiellement marqué des points aux yeux de leur nouveau sélectionneur. A noter également les présences d’Antonio Silva, de Rafa Silva, de Paulinho ou encore de Gonçalo Inacio, qui ont peut-être retenu l’attention du nouveau patron de l’équipe nationale.

A quelques dizaines de kilomètres de l’Estadio da Luz, se déroulait une autre rencontre du championnat portugais, ce lundi. En effet, Estoril s’est imposé face à la surprise de la première partie de saison, Casa Pia, sous les yeux d’un Roberto Martinez visiblement loin d’être rassasié suite au spectacle proposé lors des deux précédentes rencontres de Liga Bwin. Le nouveau sélectionneur portugais a notamment pu apercevoir l’éclosion du jeune ailier Tiago Gouveia, auteur d’un sublime but ce lundi soir (2-0).

Discussion, observation et implication

Discussion et observation semblent être les deux maitre-mots du début de mandat de Roberto Martinez à la tête de la Seleção. Si cela ne peut encore donner une quelconque indication sur ses futures décisions, l’implication du technicien, qui semble à la fois attentif aux forces de l’équipe nationale tout en gardant un œil sur les opportunités, pourrait envoyer un message positif à tous les candidats à la Seleção. Reste à savoir ce qui découlera de ces premiers travaux.

Crédit photo : IconSport

Laisser un commentaire