Trivela d’Or 2021 : Les nommés pour le trophée du meilleur entraîneur

Chaque année, Trivela remet le Trivela d’Or en jeu, afin de récompenser le meilleur entraineur portugais sur l’année civile.

A l’image des catégories Meilleur joueur et Meilleur jeune, la catégorie Meilleur entraîneur compte dix nommés cette année. Du champion national portugais au vainqueur du championnat grec, en passant par le double champion d’Amérique du Sud : découvrez les dix candidats qui s’affrontent pour le Trivela d’Or du Meilleur entraîneur portugais de l’année 2021.

Pedro Martins – Olympiakos

Encore une superbe année pour l’entraîneur portugais de l’Olympiakos. Pour la deuxième fois consécutive, Pedro Martins a amené les siens jusqu’au sacre final dans le championnat grec, en terminant la saison 2020-21 avec pas moins de 26 points d’avance sur son dauphin. Cette saison, l’ancien entraîneur de Rio Ave semble parti sur les même standards, et lead le classement national avec une avance déjà considérable. En patron.

Pedro Martins

Abel Ferreira – Palmeiras

Cela n’a échappé à personne : l’entraîneur portugais Abel Ferreira a récemment réalisé un exploit historique avec Palmeiras. L’ancien tacticien de Braga a, en effet, remporté la prestigieuse Copa Libertadores pour la deuxième fois consécutive, ce qui le place désormais parmi les meilleurs entraîneurs européens de l’histoire du Brésil. Remarquable.

 

Bruno Pinheiro – Estoril

Si Estoril réalise un aussi bon début de saison en Liga Bwin, c’est en partie grâce à son entraîneur Bruno Pinheiro. Déjà auteur d’un titre de deuxième division, ponctué logiquement d’une montée dans l’élite la saison dernière, l’entraîneur portugais a réussi à construire un groupe solide, qui semble faire le nécessaire pour jouer les trouble-fêtes en première division.

Bruno Pinheiro

Ruben Amorim – Sporting CP

Une Super coupe, une Coupe de la Ligue, et surtout le Graal ultime : le championnat national, font de 2021 une année particulièrement réussie pour l’entraîneur du Sporting Ruben Amorim. Egalement bien parti pour jouer les premiers rôles cette saison en Liga Bwin, le Portugais a définitivement remis les Leões sur la carte, en leur permettant notamment d’obtenir tout récemment une prestigieuse qualification en huitièmes de finale de la Ligue des Champions, devant le Borussia Dortmund. Rien que ça.

Bruno Lage – Wolverhampton

Malgré un manque d’activité sur la première partie de l’année, Bruno Lage a tout de même démontré sur ce début de saison qu’il faisait, à juste titre, partie des entraîneurs portugais en vogue. Successeur de Nuno Espirito Santo à Wolverhampton, l’ancien entraîneur de Benfica a rapidement su imposer son style de jeu, qui place sa nouvelle équipe parmi les mieux classées en Premier League. Pour l’heure, les Wolves sont sixièmes, et c’est en grande partie grâce à leur entraîneur.

Alvaro Pacheco – Vizela

Au-delà de son look décalé, Alvaro Pacheco a surtout conquis les cœurs des observateurs du football portugais en permettant à Vizela d’accéder à l’élite. Arrivé au club en 2019, alors que celui-ci siégeait en D3, l’entraîneur de 50 ans a enchaîné deux montées successives jusqu’à la première division, et compte désormais installer le FC Vizela parmi les clubs qui comptent au Portugal.

Sergio Conceição – FC Porto

Dans un style qu’on commence à lui connaitre, Sergio Conceição a permis au FC Porto de vivre une bien belle aventure sur la scène européenne, la saison passée. Incapable de rivaliser avec le Sporting de Ruben Amorim en championnat, le club s’est cependant distingué par son parcours européen, durant lequel il a notamment éliminé la Juventus de Cristiano Ronaldo, avant d’échouer face au futur vainqueur, Chelsea, à un petit but près.

José Mourinho – Tottenham / AS Roma

La fin de son aventure à Tottenham ne s’est pas forcément passée comme prévue, mais José Mourinho a su rebondir. Embarqué dans un AS Roma en reconstruction, l’entraîneur Portugais a posé les bases d’un nouveau projet en Serie A, où son équipe loge actuellement à la cinquième place, à quelques points de la Ligue des Champions.

José Mourinho

Carlos Carvalhal – SC Braga

La Coupe du Portugal, c’est la sienne. S’il n’est pas parvenu à accrocher le podium en championnat avec Braga, l’entraîneur portugais Carlos Carvalhal peut se targuer d’avoir remporté la prestigieuse coupe nationale, en remportant la finale face à Benfica la saison dernière. En Liga Bwin, son équipe est récemment repassée devant Estoril au classement, et compte bien refaire son retard sur le trio de tête.

Pêpa – Paços de Ferreira / Vitoria SC

Son Paços de Ferreira est longtemps resté l’équipe-surprise de la saison 2020-21 au Portugal. Capable d’enchaîner les résultats positifs, grâce notamment à un trio très efficace au milieu de terrain, Pêpa s’est affirmé comme l’un des meilleurs entraîneurs du championnat en permettant aux Castores de jouer l’Europe cette saison. Arrivé au Vitoria SC à l’intersaison, l’entraîneur de 40 ans a connu des débuts délicats avant de revenir à quelques points de la cinquième place, que le club convoite désormais.

Vous pouvez dés à présent voter pour le meilleur entraîneur portugais de l’année 2021 :

Qui mérite de remporter le Trivela d'Or du meilleur entraineur portugais ?

Merci pour votre réponse !

Laisser un commentaire

Trivela

GRATUIT
VOIR