Seleção : Un mercato sous le signe de la Coupe du Monde

Seleção Portugal

En cette année de Coupe du Monde, bon nombre de joueurs de la Seleção ont eu d’importants choix à faire durant le mercato.

Si elle ne débutera que le dimanche 20 novembre prochain, la Coupe du Monde a déjà eu un impact dans le monde du football. En effet, une éventuelle participation à la plus prestigieuse des compétitions internationales a indéniablement été un facteur essentiel pour bon nombre de joueurs au moment de prendre une décision concernant leur avenir.

Si certains ont préféré jouer la carte de la sécurité et rester sur une continuité avec leur club respectif, d’autres ont osé se mettre au défi et passer un cap dans leur carrière, dans l’espoir notamment de prendre de l’importance aux yeux de leur sélectionneur. Enfin, il y a aussi bon nombre de joueurs qui ont également changé de club avec la motivation de relancer leur carrière, tant en club qu’en sélection.

L’herbe n’est pas forcément plus verte ailleurs

Seul l’avenir nous dira si c’était la bonne décision à prendre, mais plusieurs joueurs de la Seleção, pourtant convoités durant l’été, ont fait le choix de rester encore quelques temps dans leur club. Outre les Bernardo Silva, Cristiano Ronaldo, João Cancelo et autres Diogo Jota, qui ont, à priori, une place assurée dans la liste finale de Fernando Santos, d’autres joueurs légèrement plus discutés ont pris cette décision cet été. C’est notamment le cas de Ruben Neves, qui, malgré l’intérêt de Manchester United, a privilégié les Wolves, où il évolue désormais avec le brassard de capitaine. Son compatriote William Carvalho, qu’on annonçait également du côté de la Premier League, a décidé de rester au Real Betis, où il a même prolongé ces dernières heures. Titulaire indiscutable en ce début de saison, le natif d’Angola va ainsi profiter de ce statut et de la très bonne forme des Andalous pour tenter de gagner encore un peu plus de crédit aux yeux de son sélectionneur.

De son côté, Diogo Dalot a également été face à un dilemme cet été. Devant la révolution instaurée par l’arrivée du nouvel entraîneur Eric ten Hag, l’incertitude était de mise pour le jeune latéral droit portugais. Et malgré les habituelles convoitises dont il fait l’objet à chaque fenêtre de mercato, le droitier a tenu à rester à Manchester United. Pour l’heure, force est de constater que ce choix porte ses fruits. Systématiquement titularisé sur le coté de droit de la défense, le Portugais réalise un début de saison réussi, avec déjà une passe décisive à la clé. L’idée de rester était probablement moins évidente pour Danilo Pereira. Arrivé au Paris Saint-Germain il y a deux saisons, le milieu de terrain défensif n’entre pas tellement dans les plans de Christophe Galtier, qui semble davantage l’utiliser comme une solution alternative en défense centrale. Face à la concurrence plus rude que jamais dans l’entrejeu du PSG, l’ancien capitaine du FC Porto pourrait ainsi perdre du crédit aux yeux de son sélectionneur si son temps de jeu en club venait à diminuer dans les prochaines semaines.

Partir pour renforcer son statut en Seleção

Si cela représente forcément un risque, à quelques semaines de la liste définitive de Fernando Santos pour la Coupe du Monde, d’autres joueurs de la Seleção ont quant à eux pris la décision de changer d’air cet été. C’est notamment le cas du jeune milieu de terrain Vitinha, dont la superbe saison au FC Porto a été récompensée par un transfert record au Paris Saint-Germain. Entré dans une autre dimension aux côtés des tous meilleurs joueurs du monde, le jeune Portugais pourrait ainsi voir son statut en Seleção nettement revu à la hausse s’il venait à confirmer les très bonnes premières impressions laissées dans la capitale française. Une situation relativement proche de celle qu’a connu Fabio Carvalho cet été. Egalement auteur d’une superbe saison avec son ancien club, en l’occurrence Fulham, l’international U21 portugais a effectué un grand bon dans sa carrière en rejoignant l’élite du football anglais et le club de Liverpool. S’il ne bénéficie pas d’un statut de titulaire pour le moment, le nouveau joueur des Reds semble déjà bien adapté à sa nouvelle équipe, pour laquelle il a inscrit deux buts lors de ses deux dernières entrées en jeu. Cette exposition inédite pourrait indéniablement lui ouvrir les portes d’une Seleção qu’il n’a, pour l’heure, jamais connu.

Liés par leur passé au Sporting, les deux ex-compères du milieu de terrain des Leões, João Palhinha et Matheus Nunes, ont également tenté le pari de rejoindre la Premier League à quelques mois de la Coupe du Monde. Cependant, contrairement à Fabio Carvalho, les deux internationaux portugais ont débarqué dans leur nouveau club avec un statut relativement favorable et un rôle de titulaire quasiment attitré. Le risque est moindre, donc, pour ces deux milieux de terrain qui enchaînent déjà les titularisations dans l’élite du football anglais. Il en va de même pour l’attaquant portugais Gonçalo Guedes, qui est également venu chercher une exposition nouvelle en Premier League. Transféré chez les Wolves, l’ancien joueur de Valence arrive lui aussi avec un statut de joueur confirmé, qui devrait lui garantir un certain temps de jeu cette saison. Nul doute que Fernando Santos restera particulièrement attentif aux performances de l’ailier au sein du championnat le plus compétitif de la planète.

Des difficultés d’adaptation ?

Si les cas évoqués plus haut s’apparentent à des probables réussites, le doute est permis pour d’autres joueurs portugais pouvant prétendre à une place en Seleção. C’est le cas du tout jeune Fabio Vieira, fraîchement transféré du FC Porto à Arsenal. Si ce départ en Premier League pouvait représenter un grand bon dans sa carrière, le gaucher n’a pour le moment pas connu la moindre minute de jeu avec sa nouvelle équipe. Et étant donnée les performances collectives de celle-ci en ce début de saison, il semble peu probable que Fabio Vieira soit subitement mis sur le devant de la scène. La situation semble relativement similaire pour le jeune David Carmo. Après un retour à la compétition extrêmement prometteur suite à sa grave blessure, le joueur formé au SC Braga a tenté de passer un cap dans sa jeune carrière en faisant l’objet d’un transfert record au FC Porto. Mais pour l’heure, le défenseur central ne dispose pas du statut attendu. Recruté pour remplacer Chancel Mbemba, dont le contrat est arrivé à expiration, David Carmo a finalement été relégué au second plan avec le retour de blessure du vétéran Ivan Marcano. Un statut de remplaçant qui pourrait potentiellement compromettre sa place dans les plans de Fernando Santos en Seleção.

Cela n’a échappé à personne, Renato Sanches a récemment quitté le LOSC pour rejoindre le Paris Saint-Germain, où évoluaient déjà ses compatriotes Danilo Pereira, Nuno Mendes et Vitinha. Arrivé après le début du championnat, l’ancien Lillois est ainsi venu combler le manque de percussion qui a souvent pu perturber le champion de France en titre lors des années précédentes. Et si à Paris, le Portugais a pu retrouver son ancien entraîneur Christophe Galtier, Renato Sanches semble encore loin de s’être imposé dans le double-pivot où est, pour l’heure, privilégié Vitinha. Et les récentes arrivées des très performants Fabian Ruiz et Carlos Soler dans l’entrejeu parisien ne devraient pas arranger les affaires du Bulo, en vue d’une convocation pour la Coupe du Monde.

Se relancer en vue de la Seleção

Un autre argument peut inciter des joueurs à quitter leur club durant le mercato : il s’agit d’une volonté de se relancer. C’est cette même volonté qui a, par exemple, poussé André Gomes à se trouver un nouveau challenge loin d’Everton où son statut était devenu secondaire au fil du temps. S’il n’a plus connu la Seleção depuis maintenant deux ans, le champion d’Europe va tenter de revenir sur le devant de la scène sous le maillot du LOSC, au sein de l’équipe entraînée par son compatriote Paulo Fonseca.

Une tentative de rebond à quelques mois du début de la compétition, qu’a également entrepris le Portugais Francisco Trincão. Après des passages mitigés à Barcelone et chez les Wolves, le gaucher formé au SC Braga a fait son retour au Portugal cet été et s’est engagé au Sporting sous la forme d’un prêt. Sous les ordres de son ancien entraîneur Ruben Amorim, le natif de Viana do Castelo retrouve peu à peu du rythme, et peut désormais enchaîner les titularisations dans l’espoir de retrouver la Seleção, un an après sa dernière convocation.

Crédit photo : IconSport

Alex Ribeiro

Après des études en école de commerce, Alexandre Ribeiro a lancé le site Trivela.fr en 2019 et le dirige aujourd’hui aux côtés de ses collaborateurs. Passionné par le football portugais dans son ensemble, et notamment par l’équipe nationale portugaise, c’est avec toute son énergie et son implication qu’il fait vivre ce média de façon quotidienne.

Laisser un commentaire