Seleção : La liste probable du Portugal pour la Coupe du Monde 2022

Seleção

Le jeudi 10 novembre prochain, à 18h30, Fernando Santos dévoilera le nom des 26 joueurs qui composeront la Seleção pour la prochaine Coupe du Monde.

Les choix seront difficiles à réaliser pour Fernando Santos. Après une Coupe du Monde ratée en 2018 et un échec tout aussi décevant trois ans plus tard à l’occasion du dernier Euro, le sélectionneur portugais n’a plus d’autres choix que de réaliser un parcours historique cet hiver, s’il souhaite atténuer les critiques à son égard. Pour se défendre face à celle-ci, l’Ingénieur aura 26 armes à sa disposition, choisies avec soin en fonction de l’état de santé des uns et du niveau de performance affiché par les autres.

Nous avons concocté une liste de 26 joueurs portugais susceptible de ressembler à celle que dévoilera Fernando Santos le jeudi 10 novembre prochain en fin d’après-midi.

La grande première pour Diogo Costa

Il ne devrait pas y avoir de surprise au poste de gardien de but. Passé devant Rui Patricio à l’occasion des barrages de qualifications pour la Coupe du Monde, le jeune Diogo Costa, 23 ans seulement, a largement su prouver qu’il méritait la confiance accordée par le sélectionneur. Le natif de Rothrist, en Suisse, va donc être sélectionné pour occuper le poste de titulaire dans les buts portugais, et devrait être suppléé par l’expérimenté Rui Patricio et le gardien de but de Wolverhampton, José Sa. Un trio qu’on a déjà aperçu lors de la dernière convocation internationale,, qui pousserait Anthony Lopes, Luis Maximiano et Rui Silva hors des plans de Fernando Santos.

Antonio Silva, invité surprise ?

La défense centrale représente actuellement l’une des sources de doutes les plus importantes pour le sélectionneur portugais. S’il peut compter sur l’indéboulonnable Ruben Dias et sur Danilo Pereira, fraîchement repositionné dans ce nouveau rôle qu’il remplit à merveille, Fernando Santos ne peut toujours pas se projeter concernant l’éventuelle convocation de Pepe, alors que ce dernier se remet d’une entorse au genou. Si le défenseur central du FC Porto venait à être apte à disputer la dernière Coupe du Monde de sa carrière, il serait inévitablement convié à la fête, comme pourrait l’être Antonio Silva, de 20 ans son aîné.

Etincelant depuis ses débuts avec l’équipe première du SL Benfica, le jeune défenseur central de 19 ans, auteur d’un doublé ce week-end, pourrait être l’invité surprise de cette convocation et occuper ce rôle de quatrième option à son poste. Convoqué lors du dernier rassemblement sans pour autant avoir foulé la pelouse, Tiago Djalo représente également une solution pour Fernando Santos, au même titre que David Carmo, Diogo Leite ou encore Gonçalo Inacio.

Du classique dans les couloirs

Sur les ailes, Fernando Santos ne devrait pas procéder à de changements majeurs et poursuivre l’aventure avec les quatre latéraux qui se sont démarqués ces derniers mois. A droite, João Cancelo va très certainement occuper le poste de titulaire, suppléé par le Mancunien Diogo Dalot qui a également réalisé de belles performances avec la Seleção. De l’autre côté, Nuno Mendes sera à priori mis en concurrence avec Raphaël Guerreiro, devenu un cadre de l’équipe nationale portugaise au fil des années. Un choix probable qui viendrait anéantir les chances de Mario Rui de participer à la prochaine Coupe du Monde, malgré les 7 passes décisives que le Napolitain a déjà délivré cette saison.

Ruben Neves devant la défense

Les derniers matchs internationaux ont donné la tendance, c’est bel et bien Ruben Neves qui devrait débuter la compétition au poste de sentinelle. Passé capitaine des Wolves, le milieu de terrain défensif a démarré les cinq dernières rencontres de la Seleção dans ce rôle, ce qui témoigne de la confiance accordée par Fernando Santos. Pour concurrencer le natif de Santa Maria da Feira, le sélectionneur portugais devrait convoquer une autre sentinelle, et un nouveau choix fort devra être effectué entre João Palhinha et le jeune Florentino Luis. Transféré à Fulham cet été en provenance du Sporting, le premier cité s’est imposé dans le championnat le plus compétitif de la planète, tandis que le second est récemment revenu sur le devant de la scène en contribuant grandement à l’excellent début de saison du Benfica. Connu pour son côté conservateur, Fernando Santos devrait tout de même privilégier la tour de contrôle João Palhinha, déjà apparue à 13 reprises au plus haut niveau international.

Du beau monde dans l’entrejeu

Au milieu de terrain, plusieurs joueurs sont d’ores et déjà assurés de participer à l’événement en raison du statut qu’ils ont acquis en Seleção. C’est notamment le cas de Bernardo Silva, de Bruno Fernandes, ou encore de William Carvalho, qui font tous les trois partie des piliers du groupe mené par Fernando Santos. A ces trois cadres devrait inévitablement s’ajouter le jeune Vitinha, particulièrement performant avec le Paris Saint-Germain en cette première partie de saison. Son coéquipier en club Renato Sanches, qui réalise des performances nettement moins remarquées, pourrait tout de même être de la partie, un an et demi après avoir été le meilleur portugais sur l’ensemble de l’Euro 2020.

L’expérience qu’il possède en Seleção couplée à sa polyvalence et à la très bonne période qu’il connait actuellement avec le Benfica devrait permettre à João Mario de faire également partie des plans de Fernando Santos. En effet, l’ancien de l’Inter a prouvé qu’il était capable d’évoluer à un poste axial, mais également dans un rôle plus excentré, à gauche comme à droite, ce qui constitue une arme précieuse pour le sélectionneur portugais. Enfin, ce dernier devrait miser une fois de plus sur Matheus Nunes, devenu un habitué des convocations internationales, malgré le début de saison mitigé qu’effectue ce dernier dans son nouveau club.

Otavio à droite, Rafael Leão titulaire à gauche ?

On le sait : Fernando Santos aime compter des soldats parmi ses rangs. Et s’il a également des capacités techniques très au-dessus de la moyenne, la fiabilité du milieu de terrain du FC Porto Otavio devrait permettre à ce dernier d’être convoqué pour occuper un poste de titulaire dans le flan droit. Un rôle excentré que ce dernier a souvent occupé en club, mais également avec la Seleção lors de la première phase de la Ligue des Nations. S’il avait ensuite manqué le dernier rassemblement en raison d’une blessure contractée aux côtes, l’ancien joueur du Vitoria SC possède cependant de bonnes chances de retrouver sa place. Cela permettrait notamment à Bernardo Silva d’occuper un poste axial. En effet, s’il est particulièrement à l’aise dans le cœur du jeu, le joueur de Manchester City a souvent été placé dans cette position d’ailier droit avec la Seleção et devrait d’ailleurs être la première solution de repli aux probables titularisations d’Otavio. Cette capacité à évoluer à la fois à un poste axial et à un poste excentré que détient Bernardo Silva pourrait permettre à Fernando Santos de se passer d’un réel ailier droit comme Francisco Trincão, alors que Pedro Neto est d’ores et déjà forfait pour la Coupe du Monde.

La donne est clairement différente dans le couloir gauche. En effet, alors que Diogo Jota a également été contraint d’abandonner l’idée de disputer la prochaine Coupe du Monde, le sélectionneur portugais possède l’embarras du choix pour le remplacer. Sauf énorme surprise, c’est l’ailier de l’AC Milan, Rafael Leão, qui devrait occuper le poste de titulaire dans le couloir gauche en lieu et place de l’attaquant de Liverpool. Elu meilleur joueur de Serie A l’an passé, l’ancien Lillois dispose d’une opportunité en or de gagner définitivement sa place en Seleção et mettre fin à sa série de mauvaises performances au niveau international. Dans un rôle de doublure, on devrait à priori retrouver Ricardo Horta, qui réalise un début de saison réussi au sein du SC Braga où il porte désormais le brassard de capitaine. La présence supposée de ce dernier dans la sélection portugaise condamnerait celle de Gonçalo Guedes, qui connaît un début de saison délicat chez les Wolves.

João Félix et André Silva finalement convoqués ?

Sans surprise, c’est Cristiano Ronaldo qui devrait occuper la position axiale à la pointe de l’attaque portugaise. Si la situation du Portugais a pu inquiéter le sélectionneur au cours des dernières semaines, celui-ci a fait preuve d’optimisme face au retour de son capitaine sur le devant de la scène. Pour suppléer le quintuple Ballon d’Or, Fernando Santos aura une fois de plus un choix fort à effectuer entre André Silva et Gonçalo Ramos. Lors du dernier rassemblement, l’Ingénieur avait opté pour le meilleur buteur du championnat portugais, déjà auteur de 12 réalisations avec Benfica cette saison. Mais entre temps, André Silva a refait surface à Leipzig, enchaînant les titularisations et les performances convaincantes. L’ancien de l’Eintracht a en effet inscrit 4 buts et délivré 4 passes décisives sur ses 9 dernières apparitions, ce qui devrait lui suffire pour retrouver une place parmi le groupe portugais.

Enfin, la tendance est également à une convocation de João Félix au sein des 26 sélectionnés. Nettement moins en vu en club durant les derniers mois, alors qu’il entretient des relations toujours plus complexes avec son entraîneur Diego Simeone, le numéro 7 de l’Atlético de Madrid  a tout de même réussi à marquer des points en inscrivant trois buts lors de ses deux dernières entrées en jeu en championnat. La polyvalence du joueur formé au Benfica, capable d’évoluer sur un côté, mais également dans une position plus axiale, devrait donc lui permettre de profiter de l’absence de Rafa Silva pour se rendre au Qatar cet hiver.

La liste probable de la Seleção pour la Coupe du Monde 2022 :

Gardiens de but : Diogo Costa (FC Porto), Rui Patricio (AS Roma), José Sa (Wolverhampton).

Défenseurs : João Cancelo (Manchester City), Diogo Dalot (Manchester United), Raphaël Guerreiro (Dortmund), Nuno Mendes (Paris SG), Ruben Dias (Manchester City), Danilo Pereira (Paris SG), Pepe (FC Porto), Antonio Silva (SL Benfica).

Milieux de terrain : Bernardo Silva (Manchester City), William Carvalho (Betis), Bruno Fernandes (Manchester United), Ruben Neves (Wolverhampton), João Mario (SL Benfica), Renato Sanches (Paris SG), João Palhinha (Fulham), Vitinha (Paris Saint-Germain), Otavio (FC Porto), Matheus Nunes (Wolverhampton).

Attaquants : Cristiano Ronaldo (Manchester United), Ricardo Horta (SC Braga), André Silva (RB Leipzig), Rafael Leão (AC Milan), João Félix (Atlético de Madrid).

Crédit photo : IconSport

Laisser un commentaire