FPF : Le B-SAD a été sanctionné et ne peut plus inscrire de joueurs

B SAD

En raison de son refus de financer les droits de formation de Nilton Varela au CF Os Belenenses, la B-SAD est interdit de signer de nouveaux contrats.

La guerre entre le B-SAD et le CF Os Belenenses est encore loin d’être terminée. Alors que le dernier des deux clubs cités réussit une saison plutôt correcte en Campeonato de Portugal (quatrième échelon national), le premier vit l’horreur et se retrouve actuellement à la dernière place du classement de la Liga Bwin. Et plusieurs années après la scission historique du club et de la société qui gérait ses droits économiques, le challenge sportif auquel ils sont confrontés n’est, à priori, plus le seul problème que devront régler les propriétaires de la SAD. Ce mercredi, la Fédération Portugaise de Football a annoncé que, conformément à l’article 54 n°5 de son Règlement du Transfert des joueurs, le B-SAD n’aurait plus le droit d’inscrire de nouveaux joueurs à son effectif, ni même de prolonger le contrat de ses joueurs actuels.

Le cas Nilton Varela

La cause de cette décision ? Une compensation financière de 30 707 euros réclamée par la FPF le 7 mai 2021 pour les droits de formation de son jeune latéral, Nilton Varela, que le B-SAD a refusé de payer au CF Os Belenenses. Arrivé du Sporting en 2017, avant la scission historique du club et de sa structure économique, le joueur de 20 ans a signé son premier contrat professionnel chez la B-SAD, qui s’est donc gardé de financer les droits de formation qu’aurait dû recevoir le club historique, le CF Os Belenenses. Fidèle à son positionnement habituel concernant l’héritage de cette scission, la SAD n’a pas souhaité céder aux demandes de la Fédération, et a désormais dépassé la date limite pour payer cette compensation financière.

Plutôt mal partie pour poursuivre sa route dans l’élite, le club qui se retrouve actuellement à la dernière place de la Liga Bwin pourrait donc débuter la saison prochaine avec cette énorme contrainte, s’il venait à ne pas trouver d’accord avec les instances portugaises.

Crédit photo : IconSport

Alex Ribeiro

Après des études en école de commerce, Alexandre Ribeiro a lancé le site Trivela.fr en 2019 et le dirige aujourd’hui aux côtés de ses collaborateurs. Passionné par le football portugais dans son ensemble, et notamment par l’équipe nationale portugaise, c’est avec toute son énergie et son implication qu’il fait vivre ce média de façon quotidienne.

Laisser un commentaire